Page 1 sur 1

Nepenthes rajah et khasiana

MessagePosté: 14 Jan 2018 1:09
par Katsuo
Bonjour/bonsoir,

J'ai commandé deux nepenthes rajah et un nepenthes khasiana chez wistuba, je comptais les mettre dans mon terrarium dans un substrat 100% sphaigne vivante. Est-ce une bonne idée ou devrais-je les mettre dans un substrat comme celui recommandé par J.J Labat ( pour les rajah ) c'est-à-dire 50% fibre de coco, 10% d'écorces stabilisées, 10% de gravier, 10% d'argile, 10% polystyrène, 10% vermiculite ? Pour khasiana je n'ai pas réellement trouvé de substrat spécifique à lui proposé dans la documentation internet et bibliographique.

D'ailleurs pourriez-vous me partager vos expériences de culture, ce serait super sympa et intéressant =)

Merci d'avance,
Bonne journée/soirée.

Katsuo

Re: Nepenthes rajah et khasiana

MessagePosté: 16 Jan 2018 15:26
par Vince81
Personnellement, je crois que j'aurais fait comme pour la plupart des Nepenthes. Un substrat léger, aéré, qui reste humide mais pas détrempé. Y a une pléthore de variantes, c'est souvent chacun sa sauce après.
Je pense qu'il est plus intéressant de donner les bonnes températures sur du long terme à N. rajah (notamment l'été), que de trop chercher à peaufiner le substrat, mais cela n'engage que moi :wink:.

Re: Nepenthes rajah et khasiana

MessagePosté: 20 Jan 2018 13:19
par Aurélien
Hello,

Pareil, je trouve que beaucoup de gens se prennent la tête sur les substrats, alors que... Christian Klein par exemple, qui cultive des milliers d'espèces, a en tout et pour tout TROIS recettes de substrats différentes. :lol:

Pour les Nep, quelle que soit l'espèce ou les conditions, un mélange à la fois aéré et avec une bonne rétention d'eau, comme l'a dit Vince, marche bien.

Perso, j'utilise de la sphaigne vivante, de la tourbe fibreuse et de l'écorce de pins à massifs en quantités variables (au pif complet). et une pincée d'engrais à libération lente.

Ça marche pour tout le monde, y compris les deux espèces précitées et même certaines espèces aux exigences particulières, comme N. pervillei, N. madagascariensis etc.

Pour les températures, bah... Tous les Nep sont cultivés ici en conditions intermédiaires. 18°C la nuit, 20°C la journée, et avec des températures qui grimpent facilement en été. La clé de la réussite réside à Nancy dans un bon fog system ! De mon expérience, il est plus facile de cultiver des Nep highland avec des températures élevées que dans une ambiance trop sèche !

Re: Nepenthes rajah et khasiana

MessagePosté: 24 Jan 2018 10:43
par Blackout
Un talentueux cultivateur - Plantasia pour ne pas le citer - propriétaire d'une collection de Nepenthes à faire pâlir bien des producteurs, en quantité aussi bien qu'en qualité, avait donné sa recette ici même : sphaigne vivante pour tout le monde !

C'est pas forcément mieux qu'autre chose mais ça va dans le sens de pas trop se prendre la tête sur le substrat, et ce quelle que soit l'espèce, à de rares exceptions près (N. vieillardii par exemple). Tant qu'il a les bonnes caractéristiques, acidité, rétention d'eau correcte sans être étouffant... ça devrait rouler.