nepenthes de plaines et nepenthes d'altitude

Vous avez une question ? Vous avez la réponse ? Vous voulez partager votre expérience sur les Nepenthes, ce forum est fait pour vous.

nepenthes de plaines et nepenthes d'altitude

Messagepar cesar » 08 Oct 2004 22:16

J'ai retrouvé ce début d'article dans mes notes. Je vous le livre tel quel, afin de connaître votre avis.

Les népenthes sont grossièrement classés en 2 catégories : les plantes dites de "plaines" et les plantes dite "d'altitude".

Les népenthes de plaines se développent en dessous de 1000 m d'altitude. A cette altitude, on n'observe pas d'écart de températures important la nuit. Ces plantes peuvent se complaire dans un terrarium classique, à condition qu'il leur fournisse lumière, humidité et chaleur constante.

Les népenthes d'altitude s'observent à une altitude plus élevée (traditionnellement supérieure à 1000 m). A cette altitude, on observe un écart de températures important entre le jour et la nuit. Les plantes en culture nécessitent souvent un terrarium plus ou moins sophistiqué, afin de reproduire les conditions naturelles, à savoir de la fraîcheur la nuit. Certains vont jusqu'à bricoler des réfrigérateurs.

En fait, cette classification dichotomique est simpliste. L'expérience montre que certaines plantes sont plus ou moins tolérantes, ce qui a amené certaines personnes a envisagé le rajout d'une troisième catégorie, les plantes dites "intermédiaires".

A première vue, il n'est pas évident de savoir si un népenthes est plutôt d'altitude ou de plaine car cela n'est pas marqué sur la plante. Les plantes d'altitude ont souvent des formes surprenantes mais cela ne constitue pas un critère scientifique valable.

La seule façon de savoir si un népenthes est de plaine ou d'altitude est de savoir à quelle altitude il est possible de le trouver. Ce genre d'informations n'est pas toujours évident à découvrir mais le livre "Nepenthaceae" de M Cheek & M Jebb (Edition Flora Malesiana) nous aide beaucoup. Il date de 2001 et malheureusement ne traite pas des nouvelles espèces récemment découvertes.

On y apprend par exemple que N truncata est localisé entre 230 et 600 m d'altitude, ce qui donne une moyenne fictive aux alentours de 400 m. Cette plante est en dessous de la barre des 1000 mètres et peut donc être considéré comme un népenthes de plaine. N rajah est retrouvé entre 1500 et 2650 m d'altitude, soit une moyenne de 2075 m. Situé au dessus de la barre fictive des 1000 mètres, c'est un nepenthes d'altitude. Par contre, N ampullaria a été observé entre 0 et 2100 mètres d'altitude. La moyenne fictive est donc fixée à 2100/2 soit 1050 mètres d'altitude. Il semblerait que N ampullaria puisse se développer aussi bien dans un terrarium d'altitude, que dans un terrarium de plaine.


La lecture de ces tableaux permet d'individualiser plusieurs groupes :

1° Les népenthes de plaine
Le premier groupe comprend des népenthes se trouvant en dessous de la barre fictive des 1000 m d'altitude. Il correspond donc aux népenthes dites de plaine. Ces plantes peuvent être maintenues en culture dans des terrariums à température constante. Ces conditions sont faciles à reproduire en appartement, puisqu'il n'est pas nécessaire de reproduire un delta entre le jour et la nuit. Ce sont :

N. danseri
N ampullaria
N. tomoriana
N. treubiana
N. philippinensis
N. campanulata
N. gracilis
N. truncata
N. northiana
N. hispida
N. insignis
N. bicalcarata
N. rafflesiana
N. sumatrana
N. bellii
N. benstonei
N. albo-marginata
N. papuana
N. clipeata
N. macrovulgaris
N. mapuluensis
N. hirsuta
N. adnata


2° Les népenthes inclassables
Le second groupe comprend des népenthes dont la moyenne d'altitude est située entre 500 et 1000 mètres mais avec une aire de distribution très large, par exemple plus de 2000 m pour N ampullaria. Ces plantes peuvent donc être installées dans un terrarium de plaine mais se plairaient aussi dans un terrarium d'altitude. Bien que la moyenne d'altitude de N maxima soit aux alentours de 1500 m, il a été rattaché à ce groupe car son aire est vraiment très grand entre 600 et 2500m. Ce sont :

N. neoguinensis
N. eustachya
N. merrilliana
N. mirabilis
N. veitchii
N. ampullaria
N. reinwardtiana
N. alata
N. maxima


3° Les népenthes de faible altitude.
Le troisième groupe comprend des népenthes, dont la moyenne d'altitude est située entre 1000 et 1500 m d'altitude. Ce sont des plantes d'altitude mais n'ont pas besoin d'un écart de température entre le jour et la nuit très important. Un terrarium installé dans une pièce bien ventilée la nuit (éclairage coupé) devrait permette de perdre les quelques degrés suffisant pour leur culture. Ceux qui disposent d'une serre pourront les installer dans celle-ci, à condition naturellement qu'elle soit chauffée l'hiver. Ce sont :

N. faizaliana
N. boshiana
N. sanguinea
N. ventricosa
N. argentii
N. pilosa
N. burkeii
N. ramispina
N. paniculata


4° Les népenthes de moyenne haute altitude.
Ce quatrième groupe comprend des népenthes, dont la moyenne d'altitude est comprise entre 1500 et 2000 m d'altitude. Elles ont donc besoin d'un écart de température, plus important que le groupe précédent. Ces plantes doivent être installées soit en serre (chauffée l'hiver), soit dans un terrarium avec un véritable système de réfrigération. Ce sont :

N. klossi
N. petiolata
N. macfarlanei
N. sibuyanensis
N. mira
N. fusca
N. tentaculata
N. gracillima
N. spectabilis
N. dubia
N. eymae
N. glabrata
N. mikei
N. mollis
N. ovata
N. stenophylla
N. bongso
N. pectiana
N. tobaica
N. burbidgeae
N. gymnamphora
N. spathulata
N. hamata


5° Les népenthes de très haute altitude.
Le 5e groupe comprend des plantes évoluant à des altitudes élevées, en moyenne supérieure à 2000 m d'altitude. Une attention toute particulière doit être apportée à ces plantes. Il est indispensable d'introduire un écart de température important entre le jour et la nuit, à l'aide d'un système de réfrigération. L'hydrométrie lors des périodes fraîches doit être proche de 100% afin de reproduire aux mieux les conditions naturelles. Ce sont :

N. muluensis
N. rajah
N. aristolochioides
N. edwardsiana
N. lowii
N. lavicola
N. macrophylla
N. densiflora
N. murudensis
N. singalana
N. inermis
N. lamii
N. diatas
N. villosa
Modifié en dernier par cesar le 14 Jan 2006 12:14, modifié 3 fois.

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar Alexis » 09 Oct 2004 1:36

Merci Cesar :)

Je met cet article en post-it si personne n y voit d inconvenient...

alexis

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2524
Enregistré le: 31 Aoû 2003 13:38

Messagepar cesar » 09 Oct 2004 8:20

coucou,

Je viens de compléter l'article par l'interprétation des tableaux. J'ai ainsi individualisé 5 groupes. Je sollicite les grands maîtres des nepenthes afin d'avoir leurs avis éclairés sur le sujet et surtout savoir si leur expérience personnelle concorde avec cette classification. :wink:

César :e79

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar vercingetorix » 09 Oct 2004 10:43

cette classification est on ne peux plus juste
a la seule chose que sybuianensis pousse tres bien en tant que lowland
macrophyla je la cultive en temps que middle higlland puisque pour le moment je ne peux faire mieux et semble etre bien
(ps ma chambre creais d elle meme des amplitudes jour nuit de l ordre de 5-6° ce qui semble convenir a bcp d entre elles ..
Image
nie chce zostac sam
Teraz Juz Nie jestem Jednym, i kocham do szalenstwa moya jone

Membre d'honneur
 
Messages: 2863
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:13
Localisation: Kourou

Messagepar Kamikazee » 09 Oct 2004 10:57

Salut,

Meme si je suis pas le pro de chez pro ca me semble carrement correct

César, une ptite faute de frappe apparement N rajah est retrouvé entre 1500 et 2650 m d'altitude, soit une moyenne de 2075 m. Situé au dessous de la barre fictive des 1000 mètres, c'est un nepenthes d'altitude :wink:
@ bientot!
Kamikazee

Postez efficacement ! Pas de language sms, faites une recherche avant de poser votre question et réutilisez les anciens topics

Membre d'honneur
 
Messages: 4618
Enregistré le: 11 Oct 2003 15:54
Localisation: Wattrelos 59 (Nord) France

Messagepar cesar » 09 Oct 2004 11:12

Situé au dessous de la barre fictive des 1000 mètres


Merci à ceux qui m'ont signalé cette faute.
C'est corrigée

César :e79

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar Kinabalu » 09 Oct 2004 11:14

Bonjour,

Très intérressant César, mais je trouve cela un peu compliqué à mes yeux et le faite de rajouter ces 7 groupes ça en devient "hard". :neutral:
D'autre part dire que Népenthes Ampullaria pousse jusqu'à 2000m, et que du coup ce népenthes en fait une espece inclassable....c'est un peu éxagéré je trouve. Ampullaria, à peut être un ou deux plants qui ont été observé à 2000m, mais y a t il des photos ??, c'est une espece de basse altitude et la restera toujours....si on commence à expliquer cela, il faudrait d'une part à en lire les 7 categories: 7 installations "différentes de culture", et d'autre part les novices sont partis pour faire de bien beaux échecs de culture !!
Alors, dire que telle ou telle espece pousse entre...et...et qu'il y a des exceptions à la regle pour certaine d'entre elle: ok, mais boulverser les types de culture, Surtout sous nos latitudes !!, pour certaines de ces exceptions.....là vous jouez avec le Feu messieurs.

( Mais c'est personnel !! - Je respecte néanmoins ce qui est dit....mais pas forcément d'accord) :wink:
Kinabalu

Image

4° et 10° Latitude Sud

Modérateur
Modérateur
 
Messages: 5195
Enregistré le: 24 Juil 2004 21:57
Localisation: Who Knows !

Messagepar cesar » 09 Oct 2004 12:41

Coucou Kina, j'attendais ton avis éclairé avec impatience.

Très intérressant César, mais je trouve cela un peu compliqué à mes yeux et le faite de rajouter ces 7 groupes ça en devient "hard".


Je n'ai pas dit que c'était simple ;o) C'est vrai que 7 groupes c'est compliqué mais je trouve que les nepenthes sont des plantes compliquées. Ceci dit rien n'empêche ensuite de les regrouper. Par exemple : plaine, haute, trés haute et inclassable.

c'est un peu éxagéré je trouve. Ampullaria, à peut être un ou deux plants qui ont été observé à 2000m, mais y a t il des photos ??, c'est une espece de basse altitude et la restera toujours


Dommage que tu ne sois pas venu à l'AG de Dionée à Rouen. En effet, le président nous a montré un diaporama de son voyage et il était surpris d'avoir observé N. ampullaria en altitude (plus de 1000 mètres). Je ne sais pas s'il était à 2000 m mais là photo était sympa :wink:

qu'il y a des exceptions à la regle pour certaine d'entre elle: ok, mais boulverser les types de culture, Surtout sous nos latitudes !!, pour certaines de ces exceptions.....là vous jouez avec le Feu


Un exemple à ne pas suivre ... j'ai rentré jeudi soir mes nepenthes qui étaient jusqu'à présent dehors ... sur ma terrasse... sans aucune protection contre le froid. Je suis en région parisienne et tu peux me croire que les nuits commençaient à être trés fraiche. Je pensais que mon plant de N ampullaria était mort... que nenni à la base de la plante j'ai eu la surprise d'observer un petit rejet.

César :e79

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar cesar » 09 Oct 2004 12:48

Juste un petit commentaire.

Je ne suis pas un spécialiste des nepenthes, bien au contraire... mon cimetière de plantes en regorge.

Cette étude est... une étude basée uniquement sur des chiffes. A aucun moment, je ne tiens compte de l'environnement, à savoir le substrat de la plante (compact, aéré, épiphytes, etc.) et de l'ensoleillement. J'aborde tout juste la notion de hygrométrie (humidité importante en zone d'altitude associée avec un delta de température plus important).

César :e79

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar Manu (freeride) » 09 Oct 2004 13:12

Hello tout le monde,

Kina pour ampullaria j'ai ete surpris de voir cela la semaine derniere moi aussi je n'y croyait pas et pourtant c'est bien vrai. Par contre c'etait difficile de juger mais les urnes semblaient moins grosse que celles que j'ai pu voir dans les lowland.
Reste a recuperer quelques photos

@ bientot
Manu

 
Messages: 548
Enregistré le: 31 Aoû 2003 21:52
Localisation: Vaires sur Marne ( Seine ete Marne)

Suivante

Retourner vers Nepenthes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités