Page 1 sur 3

U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 26 Juin 2014 1:46
par le grand lapin
bonjour,

une nouvelle espèce d'utriculaire a été décrite dans notre département Utricularia julianae, Delprete, sp. novae
la plante ressemble à U. tenuissima, une minuscule utriculaire, monotype de sa section jusqu'à ce jour.
aujourd'hui, la section Martinia semble donc s'enrichir d'une nouvelle espèce.

on peut télécharger la description ici sous forme de PDF : Utricularia julianae

la plante a été trouvée dans une savane, du côté de la frontière avec le Brésil. la plante pousse dans un sable noir et blanc d'origine granitique (salt and pepper sand, cité plusieurs fois dans la description) et semblerait ne pas posséder beaucoup d'utricules, voir aucune (peut-être s'agit il d'un problème de prélèvement - arrachage des utricules ? de stade de croisssance de la plante au moment du prélèvement ?)
dans la description, on apprend que la savane s'appelle "savane Jardin Caché", et que ces plantes sembleraient avoir une saison végétative ultra-courte, quelques semaines à peine !
la période de floraison est en juin pour cette petite plante dont l'auteur n'a vu, en 4 ans d'intenses collectes dans les savanes côtières, qu'une seule population d'une 50aine d'individus, celle de la decription justement.

ce qui fait de cette plante une chose apparement ultra-rare, ou alors invisible pour la plupart des gens, compréhensible au vu de sa taille, quelques 4 cm seulement

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 26 Juin 2014 13:22
par Vince81
distinguished by the leaves and stolons apparently lacking

Il ne doit pas rester grand chose sur cette plante...

J'ai cru voir que A. Fleischmann n'était pas vraiment d'accord avec cette publi.

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 26 Juin 2014 14:32
par kisscool-38
Vince81 a écrit:J'ai cru voir que A. Fleischmann n'était pas vraiment d'accord avec cette publi.


Il en a parlé où? Le connaissant, je sais que ses réponses sont toujours bien détaillées et j'aimerais voir son avis. Honnêtement, je ne suis pas non plus super convaincu de cette espèce (ni des autres australiennes présentées par le Grand Lapin dans un autre post).

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 27 Juin 2014 3:36
par le grand lapin
bonsoir,

Fleischmann s'est exprimé sur le forum allemand, peut-être sur le forum anglais ? américain ? icps? certainement. aux collègues de la GFP il a en effet douté de l'exactitude de l'analyse bota de la plante, disant qu'une variation saisonnière ou un autre effet lié au biotope ne font pas une nouvelle espèce. ce qui le fait douter également est l'absence de stolons, et de feuilles, de même que la qualité de la rédaction de l'article descriptif.il dit que selon le texte et les dessins, il s'agit bien de U. tenuissima....

son message commence d'ailleurs ainsi : encore un synonyme inutile pour U. tenuissima

pour le reste, la validité des "nouvelles espèces" , je m'en remets aux botanistes confirmés, et n'assure qu'un rôle informatif.
mais que l'on sache, c'est le plus important d'une discussion.

à part ça, les sables quartzeux d'ici proviennent de la rivière, ou de la mer, à priori les grains sont ronds ; le terrain est donc ancien.
ce sont des sables à grains fins, assez compacts et durs, lourds.
en Guyane il y a beaucoup de sables provenant d'anciens cordons dunaires...on retrouve ce sable aujourd'hui mêlé à un peu de débris organiques dans la couche haute du substrat des savanes, celles-ci ayant très souvent des altitudes de quelques mètres au dessus de la mer, seulement.

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 27 Juin 2014 8:25
par kisscool-38
Je vois que j'ai eu les mêmes impressions qu'Andreas. J'avais aussi ce sentiment d'un écotype particulier.

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 27 Juin 2014 11:07
par Vince81
Yep, sur le fofo allemand.

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 28 Juin 2014 1:48
par le grand lapin
bonsoir,

j'ai pu voir également dans la description de la plante que :

U. julianae have a spur perpendiculate to the lower lip....in fact, Taylor described and illustrated U. tenuissima as having the spur parallel to the lower corolla limb lip....pour dire plus loin : whereas the type specimen have the spur pperpendicular to the lower limb lips.......

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 29 Juin 2014 20:52
par Aurélien
Je vois qu'on est globalement tous d’accords, j'étais assez perplexe sur cette description... Une plante qui n'a été vue qu'une fois et en si petites quantités... D'autant que les critères de distinction entre U. tenuissima et U. julianae me paraissent carrément cagneux (même si je n'ai aucune autorité pour dire ça).
Désolé pour la pauvre Juliana qui devra se faire dédier une autre espèce pour rester à la postérité ! Ça vaut le coup de rester anxieuse à la maison.

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 14 Mar 2015 20:56
par Aurélien
Suite à la Carnivorous Plant Newsletter de ce trimestre, je vous annonce que U. julianae a officiellement été synonymisée avec U. tenuissima. Pauvre Julia.
Le seul critère valable pour différencier les deux espèces serait cette fameuse absence de stolons et de feuilles, un phénomène qui peut apparaître chez pratiquement toutes les espèces terrestres du genre, et qui a été relevé plusieurs fois par Taylor depuis 1964.

Une publication "légèrement précipitée" en somme.

Néanmoins, cette publi a l'avantage d'avoir fourni une nouvelle donnée, puisque visiblement, U. tenuissima n'était pas signalé de Guyane Française.

Re: U.julianae - une nouvelle espèce en Guyane Fr.

MessagePosté: 15 Mar 2015 3:27
par le grand lapin
bonsoir,

merci pour ces précisions, je vais mettre à jour mon site.

cette plante (U.tenuissima) était connue de Guyane, pourtant... :
liste des espèces patrimoniales de GF : http://guyane-l.over-blog.com/page-6024688.html
liste des plantes carnivores de GF : http://guyane-l.over-blog.com/page-5999606.html

Taylor ne la cite pas, mais il a toutefois l'honnêteté de dire que cette espèce a été collectée 18 fois seulement sur un territoire qui englobe le nord du Brésil, le sud du Vénezuela, ainsi que le Guyana et le Surinam. la Guyane Française ne semblant pas posséder de spécimen déposé à l'herbier de Cayenne à la date de passage de Taylor en ces lieux

faudrait leur dire, à l'ICPS...y'a possibilité de recevoir l'extrait de leur publication ? merci :e209