[Aldrovanda] Aldrovanda française : le retour

Vous avez une question ? Vous avez la réponse ? Venez partager votre expérience sur ces plantes peu fréquentes.

[Aldrovanda] Aldrovanda française : le retour

Messagepar cesar » 14 Sep 2003 23:47

On lit et on entend partout que l'Aldrovanda n'existe plus en France, qu'elle aurait été bannie de notre territoire depuis les années 1969.

C'est ce que je croyais, comme tout le monde...

Et bien j'avais tord.

Il existe selon le ministère de l'écologie et du développement durable, au moins 1 site à Aldrovanda en France, situé près du littoral Girondin ! Et qui plus est il serait particulièrement riche !

Est-un site naturel ? une réintroduction ? un mirage ?

César
Modifié en dernier par cesar le 03 Fév 2005 18:40, modifié 1 fois.

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar vercingetorix » 15 Sep 2003 8:44

puisqu'il existe un site ne serais t'il pas possible de demander au ministere l'acces a cette plante dans un but unique de la reproduire afin d'augmenter ses chances de ne pas la perdre par exemple en trouvant un autre site pour la reintroduire ou simplement en la reproduisant pour les collections privées
Image
nie chce zostac sam
Teraz Juz Nie jestem Jednym, i kocham do szalenstwa moya jone

Membre d'honneur
 
Messages: 2863
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:13
Localisation: Kourou

Messagepar cesar » 15 Sep 2003 9:07

Je prépare une lettre pour le ministère.

Tout dépend si cette aldrovanda est le fruit d'une réintroduction ou une plante native de la région. Si c'est une plante native, il n'est pas exclu qu'elle soit de la mythique forme "durieu".

Moi ce que je ne comprend pas c'est pourquoi cette information n'est-elle pas sortie beaucoup plus tôt ?

Naturellement, je vous tiens au courant.

César

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar vercingetorix » 15 Sep 2003 9:28

j'avais entendu dire que cette info avais ete tenu secrete pour empecher les pillages car comme me disait grand lapin la meilleur protection c'est l'ignorance....
Image
nie chce zostac sam
Teraz Juz Nie jestem Jednym, i kocham do szalenstwa moya jone

Membre d'honneur
 
Messages: 2863
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:13
Localisation: Kourou

Messagepar Ferréol » 15 Sep 2003 9:36

le manque d'informations sur cette espèce provient d'une volonté de protection car pour protégér une espèce tres en danger , il y a deux solutions:
:arrow: le mettre derriere de fils barbelés ( ou quelque chose dans le genre ) au risque d'attirer l'attention
:arrow: ne rien dire a personne et aller les voir le moins possible pour ne pas attirer l'attention

donc pour aldrovanda, la deuxieme solution a été privilégiée.
Sinon, pour le prélèvement sur ce site, as-tu lu le message transmis par Eric appelé 'collection : conservation ou dénaturation' parce qu'on ne vois plus les prélèvement du même oeil apres l'avoir lu.

Ferréol

 
Messages: 2923
Enregistré le: 31 Aoû 2003 12:51
Localisation: Angers (49)

Messagepar cesar » 15 Sep 2003 9:49

le manque d'informations sur cette espèce provient d'une volonté de protection


C'est ce que je pensais lorsque j'ai contacté le responsable de la flore française au Museum d'histoire naturelle de Paris. Il n'a pas répondu à cette question (mais aux autres oui). J'ai donc penser que c'était dans un soucis de protection.

Or l'information de l'existence d'un site d'Aldrovanda n'est pas protégée puisqu'elle est accessible par tous, sur le net, sur le site du ministère de l'environnement !

as-tu lu le message transmis par Eric appelé 'collection : conservation ou dénaturation' parce qu'on ne vois plus les prélèvement du même oeil apres l'avoir lu.


En fait, je connaissais déjà ce texte.
J'en parlais justement avec Le Lapin avant qu'Eric ne le mette en ligne.
Une seule lecture n'est pas suffisante pour une bonne compréhension.
Il est dur et long à lire mais il mérite cet effort car on on ne peut pas le lire sans rester inchangé. Il bouleverse beaucoup de choses, sur la protection des espèces, etc.

César

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Messagepar vercingetorix » 15 Sep 2003 10:59

lorsque je parlais de prelevement ce n'etais pas pour moi ou pour quelqu'un qui comme moi n'est qu'un collectionneur classique
je parlais plutot pour quelqu'un connaissant parfaitement la plante et qui a coup sur serai capable de la reproduire par tous les moyens possibles et ainsi permettre de la presenter en collection sans que quiconque n'ai l'idée d'aller la prendre dans son milieu
faire comme capensis par exemple
cette plante est tres rare dans la nature mais tres presente en collection et cela m'etonnerais que quelqu'un est envie d'aller en afrique la prelever

en fait pour resumer je pensais que quelqu'un d'experimenté pourrais en prelever un bout la faire croitre la developper mais sans jamais en reprelever ( sauf si bien sur la plante n'est que presente de l'ordre de deux ou trois plantes ce que infirme cesar d'apres ses dire)

te concernant ferreol je ne suis pas un pillieur de lieu car je connais la presence de rotundifolia mais n'en preleve pas je ne veux qu'une chose c'est proteger la plante et uniquement cela......
Image
nie chce zostac sam
Teraz Juz Nie jestem Jednym, i kocham do szalenstwa moya jone

Membre d'honneur
 
Messages: 2863
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:13
Localisation: Kourou

Messagepar Ferréol » 15 Sep 2003 12:56

salut,

ne t'inquiète pas, ce n'était pas pour le fait de 'piller' un site que je renvoyais vers la lecture de l'article sur la conservation mais simplement parce que la conservation d'une taxon est presque impossible en dehors de ses populations car on arrive toujours a un phénomène de dérive génétique même si ce n'est pas le cas, on arrive a une evolution différente entre la population 'de conservation' et la 'sauvage'.
Si un prélèvement se fait pour protéger le taxon ce serait uniquement pour pouvoir le fournir aux collectionneur et autre cultivateur dans le but de réduire les prélèvements dans la nature. C'est en tous cas comme ça que je vois ça et apparement c'est aussi comme ca que tu vois la chose.
D'autre part César, c'est vrai que l'information est accessible a tous mais la zone ou 'est présente' Aldrovanda est quand même relativement grande (11 200 hectares). Autant chercher une aiguille dans une botte de foin.

Ferréol

 
Messages: 2923
Enregistré le: 31 Aoû 2003 12:51
Localisation: Angers (49)

Messagepar vercingetorix » 15 Sep 2003 13:06

je pense que cela est volontaire
autrement si le ministere est d'accord avec cette idee qui pourrais se proposer pour la multiplier????
(pas moi ca c'est sur c'est trop risqué)
Image
nie chce zostac sam
Teraz Juz Nie jestem Jednym, i kocham do szalenstwa moya jone

Membre d'honneur
 
Messages: 2863
Enregistré le: 31 Aoû 2003 14:13
Localisation: Kourou

Messagepar cesar » 15 Sep 2003 20:40

c'est vrai que l'information est accessible a tous mais la zone ou 'est présente' Aldrovanda est quand même relativement grande (11 200 hectares). Autant chercher une aiguille dans une botte de foin.


Je suis d'accord avec toi Ferréol, je n'ai pas peur du pillage.

Non, ce que je trouve surper, c'est qu'il existe encore un site d'Aldrovanda en France. C'est vraiment une bonne nouvelle.

Mais là où je suis surpris c'est que j'ai l'impression que personne ne le savait...

César

Membre d'honneur
 
Messages: 2988
Enregistré le: 31 Aoû 2003 2:17
Localisation: Brétigny (91)

Suivante

Retourner vers Aldrovanda, Brocchinia, Catopsis, Cephalotus, Stylidium, etc.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron