Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Vous √™tes d√©butants et vous ne savez pas o√Ļ poser votre question; Votre question, n'appartient √† aucune des rubriques √ßi dessous; Vous souhaitez discuter de tout et de rien sur les plantes carnivores et leur univers.

Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Vince81 » 22 Oct 2012 20:59

Hey,

Cette fiche a pour but de discuter et de vous faire connaitre les bases de la systématique, la science qui nomme nos plantes (nomenclature). Je présenterai que des exemples que l'on peut rencontrer chez nos plantes carnivores :wink:.
Ceci devrait également vous permettre d'appréhender une liste de culture.

Le système binomial (genre espèce)

On utilise le système binomial de Linné pour désigner les noms des plantes et les organismes vivants de manière générale. Ils sont composés d'un nom de genre et d'un épithète, donnant au final le nom d'espèce, réputés latin ("latin de cuisine") : il n'y a donc jamais d'accent et s'écrivent de manière à les différencier du texte principal (comme tous les mots pris aux autres langues) : généralement, on les écrit en italique.
Egalement tous les différents rangs taxonomiques inférieurs sont exprimés en latin. Les abréviations ne s'écrivent pas en latin.

Je vous suggère également de lire l'innovation apportée par Foyout et le tutoriel associé que vous trouverez ICI : la fonction Image, qui vous permet d'écrire tous les noms latins en italique d'un coup.

Le premier mot du binome représente le genre. La première lettre du nom de genre est toujours une majuscule.

Lorsque vous avez cité une première fois le nom de genre dans le texte, vous pouvez le raccourcir par la suite en ne gardant que la première lettre du nom, toujours en masjucule, suivie d'un point.
Par commodité, on écrit souvent directement le nom de genre avec sa seule première lettre, lorsqu'on sait à qui l'on parle et qu'il ne pourra pas se méprendre. Plus rarement, avec les deux ou trois premières lettres si on abbrège plusieurs genres commençant avec les mêmes lettres: Ph. pour Philcoxia, Pi. pour Pinguicula.

Vient ensuite l'√©pith√®te qui lui, ne se r√©duit jamais √† sa seule premi√®re lettre, sauf dans le cas o√Ļ il n'est pas le dernier mot du nom complet, √† condition de l'avoir d√©j√† utilis√© par avant.

Par exemple : Sarracenia purpurea, et en version résumée: S. purpurea.
Autre plante: Sarracenia purpurea subsp. venosa, et en version résumée: S. p. subsp. venosa

Vous pouvez ensuite rencontrer le rang taxonomique suivant, la sous-espèce. On précise le rang à l'aide de la contraction subsp. (=subspecies).

Par exemple : Sarracenia purpurea subsp. venosa

Vous pouvez ensuite rencontrer le rang taxonomique suivant, la variété. On précise le rang à l'aide de la contraction var. (=varietas).

Par exemple: Sarracenia purpurea subsp. venosa var. burkii
(note : cette plante est parfois appelée S. rosea).

Vous pouvez ensuite rencontrer le rang taxonomique suivant, la forme. On précise le rang à l'aide de la contraction f. (=forma).

Par exemple: Sarracenia purpurea subsp. venosa var. burkii f. luteola
(note : ce rang taxonomique semble ne plus être considéré comme un rang avec une valeur taxonomique désormais).
Sur le même concept:
Drosera binata var. multifida f. extrema
Nepenthes mirabilis var. echinostoma
Utricularia longifolia var. forgetiana
...

Les cultivars
Vous avez déjà pu voir ces noms-là:

Cephalotus folllicularis 'Hummer's Giant'
Darlingtonia californica 'Othello'
Dionaea muscipula 'Akai Ryu'
Drosera filiformis 'California Sunset'
Pinguicula 'Titan'
Sarracenia 'Adrian Slack'
Utricularia 'Jitka'

Ce sont généralement (je présente deux exceptions par la suite) des plantes dont l'expression de leur patrimoine génétique unique leur confère des caractéristiques souvent spectaculaires et extraordinaires (dans le sens "pas commun"), et qui ont été sélectionnées par l’homme pour ces raisons.

Cultivar vient de Cultivated Variety, en référence à la sélection d’origine humaine, et que l’on cultivera pour des intérêts humains (esthétique, rendement, autre…). Le terme de "sélectionnées" et non "créées" est utilisé, parce que ces plantes peuvent avoir une origine naturelle c'est-à-dire, une plante qui collectée in situ (par exemple, Sarracenia leucophylla 'Hurricane Creek White').

G√©n√©ralement, les cultivars sont issus d'un semis, o√Ļ le hasard du brassage g√©n√©tique et des mutations les ont rendus visuellement tr√®s diff√©rents des autres semis (qui sont tous diff√©rents entre eux). De l√†, r√©sulte donc un clone, unique. Cela peut √™tre une esp√®ce ou un hybride.

Ainsi, pour reproduire de telles plantes uniques, il faut les reproduire de manière végétative, c'est à dire, par bouture, division et toutes autres méthodes qui conservent le génome originel de la plante mère. Il vous faut cloner la plante.

En gros, si vous avez des graines d'un cultivar, vous ne pourrez pour la plupart jamais appeler sa descendance avec le même nom: des semis issus de D. muscipula 'Akai Ryu' ne pourront pas être appelés D. muscipula 'Akai Ryu', même s'ils sont tout rouge et non différentiables de la plante mère.
Si c‚Äôest une autopollinisation (soyez en sur, par exemple, avec un sac qui exclue tous les pollinisateurs potentiels qui emprisonne la hampe florale), vous pouvez appeler ces semis D. muscipula ‚ÄėAkai Ryu‚Äô x ‚ÄėAkai Ryu‚Äô.
D'o√Ļ l'importance d'un √©tiquetage rigoureux de nos collections.

Il existe bien évidemment des exceptions qui confirment la règle. Certains cultivars peuvent continuer à être appelés comme tel si jamais ils conservent dans leur descendance leur(s) caractéristique(s).
C'est le cas de Darlingtonia californica 'Othello' ou encore de S. leucophylla 'Schnell's Ghost'. La description de ces cultivars spécifie qu'ils peuvent être multipliés par graines tant que les critères sont conservés.

Qu'est-ce qu'un cultivar enregistré?

¬ę Cultivar enregistr√© ¬Ľ : cela provient du fait que les "vrais" cultivars sont des cultivars reconnus officiellement, et qui ont √©t√© enregistr√©s (r√©pertori√©s) en √©tant publi√©s dans une revue (scientifique), ou ayant obtenus un certificat d'obtention v√©g√©tale.
Vous pouvez trouver la liste de ces cultivars officiels: ICI

Observez l'utilisation des guillemets anglais ', ainsi que des majuscules. Ceux-ci permettent de préciser que la plante est un cultivar reconnu officiellement.

D'autres plantes méritantes (ou pas) sont diffusées en culture. Parfois, et je partage cette pratique, ces plantes sont appellées des clones, c'est-à-dire des plantes uniques à reproduire de manière végétative, mais non enregistrées. Il en existe une grande armée, aussi, je vous recommande la plus grande prudence et rigueur si vous souhaitez lui donner une appellation lorsque vous en parlez ou que vous la prenez en photo.
Théoriquement, il serait rigoureux d'encadrer son pseudonyme avec des guillemets français ".

Exemples:
D. muscipula 'Akai Ryu'
D. muscipula "Spotty"

Plus d'infos sur la procédure pour enregistrer un cultivar:
http://www.carnivorousplants.org/cultiv ... rsmain.php
http://www.carnivorousplants.org/cultivars/register.php

N'oubliez pas que la taxonomie, il y a toujours de vastes débats. Notre obsession de vouloir mettre la nature dans des petites boites est souvent mise à mal. Cependant, certaines règles sont très rigoureuses, et il faut au moins savoir qu'elles existent.

N'oubliez pas de toujours garder une trace de son origine: la traçabilité devrait théoriquement toujours permettre de remonter de cultivateur en cultivateur jusqu'au vendeur originel de la plante, et ainsi s'assurer de "l'exactitude de la plante achetée."

Une plante originale

Vous semez ou vous achetez une nouvelle plante, et celle-ci s’avère être très bizarre. Vous n'avez jamais vu ça, elle possède quelque chose (ou ne le possède pas) que les autres n'ont pas. Prenons un exemple : une dionée avec une urne au bout de chaque feuille. Un clone de dionée à urne.

Il peut être alors intéressant de la surveiller dans votre pot et de suivre son évolution:
Est-ce qu'elle fait toujours des urnes sur les feuilles toute l'année? Est-ce qu'elle va continuer de les faire pendant 2-3 ans? Est ce que le caractère est établi, ou est ce que c'est juste quelque chose de passager, en raison d'un stress (mauvaises conditions de culture, pesticides de jardinerie, déformations passagères/mutations somatiques,...).

Surveillez donc votre plante. Mais faites toujours attention avec vos étiquettes. Dans l'exemple choisi, cela serait réellement une plante très remarquable. Parfois, cela ne l'est clairement pas.

Croisement (fécondation croisée)
Croisement interspécifique ou hybridation:

On parle d'hybridation lorsque l'on obtient des graines à partir de deux espèces distinctes (le père et la mère appartiennent à deux espèces différentes).
On écrit les deux espèces séparées par un x (symbole multiplié). Si l'on ne connait pas la mère de l'hybride, on écrit les deux noms dans l'ordre alphabétique.
On écrit par exemple S. flava x S. purpurea.

Si l'on sait que S. purpurea est la mère de l'hybride, on place alors son nom en premier dans la formule, de cette manière:
S. purpurea x S. flava.

Parfois, ces hybrides ont reçu une description latine. C'est le cas de mon exemple, qui s'appelle Sarracenia × catesbaei.
Ceci n'est valable que pour les hybrides naturels, en d√©posant une part d'herbier avec un √©chantillon provenant d'un site naturel. S. x catesbaei Elliot en fait partie. Mais par exemple S. x moorei Hort. Moore ex Mast. a pour type un √©chantillon issu de culture (en Irlande), d'o√Ļ le "Hort." dans le nom d'auteur, bien que l'hybride puisse exister dans la nature.

Croisement intraspécifique:

On parle de croisement intraspécifique lorsque qu'on obtient des graines à partir de deux parents de la même espèce, mais de sous-espèces, de variétés ou de formes différentes.
Plus généralement, un croisement est obtenu lorsque l'on croise deux plantes génétiquement différenciées. Une hybridation est donc un croisement interspécifique (entre deux espèces).
Le croisement S. purpurea subsp. purpurea x S. purpurea subsp. venosa n'est pas un hybride, mais bien un S. purpurea. Si vous rencontrez ce cas, préférez mettre la formule entière :wink:.

Pour une rigueur aboutie, rendez-vous ici: International Code of Botanical Nomenclature

Numéros sur une liste de culture

Vous avez peut-être déjà aperçu des numéros dans des listes de culture, qu'ils soient placés au début des lignes ou dans la ligne.

Par exemple:
F60 - S. flava var. ornata with dipping lid, Cooks CPs - Apalachicola, FL. (F87,MK/FL46 RVL)

Ces numéros sont juste des références par rapport à la liste de culture de chaque collectionneur.
Cela permet par exemple de n'avoir qu'un numéro à écrire sur l'étiquette dans votre pot, et non pas à écrire toutes les informations liées à la plante.
Vous allez comprendre aisément le gain de temps et d'espace :wink:.

Imaginons que cette ligne provient de ma propre liste de culture, j'y expliquerais que:
    Cette plante est la référence F60 de ma liste
    Genre Sarracenia
    Espèce flava
    Variété ornata
    Description informelle
    Origine d'un des premiers vendeurs de la plante
    Localité de la plante
    Etat (Floride)
    Référence F87 sur la liste de Mike King
    Référence FL46 sur la liste de Rogier van Loenen

Ces deux derniers étant des grands noms européens parmi les collectionneurs et vendeurs de Sarracenia.
Cela permet de conserver la traçabilité de la plante, en indiquant à qui elle appartenait précédemment. Certaines références sont plus connues que les autres parmi les amateurs, associées à des clones très appréciés.

En espérant que cela vous sera utile :wink:.

Amis taxonomistes et systématiciens, n'hésitez pas à venir corriger mes dires !

EDIT : Merci Aymeric :wink:.
Modifié en dernier par Vince81 le 22 Oct 2012 22:34, modifié 1 fois.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar dede718 » 22 Oct 2012 21:04

√Čnorme boulot ! :e301 :e301 :e301
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 694
Enregistré le: 17 Nov 2007 18:17
Localisation: lons 64

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Foyout » 22 Oct 2012 21:47

Super boulot Vince, je le met en post-it
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5365
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Vince81 » 22 Oct 2012 22:51

foyout a écrit:Super boulot Vince, je le met en post-it

Nickel.

Vince81 a écrit:Amis taxonomistes et systématiciens, n'hésitez pas à venir corriger mes dires !

J'ai édité et rajouté des détails pour compléter la fiche apportés par Kisscool. Merci à lui.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar gabgabinou » 22 Oct 2012 23:22

Enorme travail Vince, tu es très courageux, et il en faut des gars comme toi ! ;)

Merci pour ces informations, j'ai encore appris quelque chose aujourd'hui que je ne savais pas.
Merci encore! :D
Les plus anciens jardiniers disaient :

" Tant qu'on n'a pas r√©ussi a multiplier une plante, on n'en ma√ģtrise pas la culture... "

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1005
Enregistré le: 03 Oct 2010 14:02
Localisation: Haute normandie

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Aur√©lien » 23 Oct 2012 14:31

Super boulot Vincent !

La seule nuance à préciser (il fallait bien que je mette mon grain de sel !), c'est au niveau des cultivars.

Dans quelques cas, on écrit avec des noms de cultivar des mutations apparues naturellement dans le milieu sauvage.

Ça peut être un nom provisoire en attendant une description :

Darlingtonia californica 'Othello' devient D. californica f. viridescens (2011)

Sarracenia leucophylla 'Schnell's Ghost' est (je crois) inclut dans le nouveau taxon S. leucophylla var. alba

Sarracenia alata 'Red Throat' devient S. alata var. rubrioperculata

Nepenthes 'Viking' devient N. mirabilis var. globosa

....

A ne pas confondre : dans certains cas, on utilisera des guillemets simples ou doubles, ou des crochets, ou rien (rien n'est défini je pense, en tous cas on voit plusieurs versions) quand le nom correspond à une localité.

La même Nepenthes (N. mirabilis var. globosa) s'est appelée Nepenthes sp. "Phang Nga" ou Nepenthes sp. "Trang"

Actuellement (mais ça ne va peut être pas durer !), quelques espèces ont des noms provisoires en attendant une publication : Nepenthes sp. "Misool", Sarracenia rubra 'Incompletely diagnosed taxon from Georgia and South Carolina', etc.

Dans les exemples, on a aussi Nepenthes hamata 'Hairy' qui n'est pas non plus un cultivar et qui attend description... Sou peu ? François si tu nous lis...

(Super la fonction latin !)
Petipunk pour les intimes

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 08 Mai 2006 14:18
Localisation: Nancy

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Vince81 » 23 Oct 2012 19:13

gabgabinou a écrit:Enorme travail Vince, tu es très courageux, et il en faut des gars comme toi ! ;)

Merci pour ces informations, j'ai encore appris quelque chose aujourd'hui que je ne savais pas.
Merci encore! :D


Super Gab, je suis content que cela puisse te servir :wink:. N'oublie pas l'espace entre le nom de genre et l'épithète même lorsque tu abréges le nom de genre, et qu'il n'y a pas de majuscule à l'épithète !

petipunk a écrit:Super boulot Vincent !

La seule nuance à préciser (il fallait bien que je mette mon grain de sel !), c'est au niveau des cultivars.


Vince81 a écrit:Amis taxonomistes et systématiciens, n'hésitez pas à venir corriger mes dires !


Tant mieux, tu étais attendu :razz: !

Dans quelques cas, on écrit avec des noms de cultivar des mutations apparues naturellement dans le milieu sauvage.

Ça peut être un nom provisoire en attendant une description :

Darlingtonia californica 'Othello' devient D. californica f. viridescens (2011)

Sarracenia leucophylla 'Schnell's Ghost' est (je crois) inclut dans le nouveau taxon S. leucophylla var. alba

Sarracenia alata 'Red Throat' devient S. alata var. rubrioperculata

Nepenthes 'Viking' devient N. mirabilis var. globosa


Je crois me souvenir que c'est beaucoup plus facile d'enregistrer un cultivar que de se tapper la diagnose latine à utiliser pour un rang taxonomique. Du coup, je crois que certaines plantes peuvent passer plus facilement sous le rang de cultivar que de forme, sachant que l'un est plus à la mode que l'autre.

Après, il me semble que sous le coup des révisions des genres, on a les nouvelles classifications plus rigoureuses. Comme pour ton exemple de Stewart et les Sarracenia.

Par contre, pour Nepenthes "Viking", ce n'était pas un cultivar enregistré à ma connaissance.
Je ne sais pas pourquoi il n'apparait pas sur carnivorousplants.org, alors qu'il a apparemment été publié ici:
Tada, M. 2007. śó•śú¨„Āę„Āä„ĀĎ„āč Nepenthes Viking „Āģśł°śĚ•„Ā®ÁŹĺÁä∂„Āę„Ā§„ĀĄ„Ā¶. Journal of Insectivorous Plant Society 58(3): 75.

Mais du coup, si c'était un cultivar informel, cela m'apparait normal qu'il reçoive une vraie description pour une plante issue du milieu sauvage.

C'est l√† o√Ļ je pense qu'il faudrait distinguer N. sp. Viking et N. "Viking" et N. 'Viking'.

Pour moi:
Le premier serait un taxon en attente de description.
Le second une appelation informelle d'un clone issu d'une collection, et que le cultivateur a décidé de l'appeler rapidement comme tel par exemple.
Le troisième serait un cultivar publié, officiel.

Z'en pensez quoi?

A ne pas confondre : dans certains cas, on utilisera des guillemets simples ou doubles, ou des crochets, ou rien (rien n'est défini je pense, en tous cas on voit plusieurs versions) quand le nom correspond à une localité.

Je vais vérifier ça :).

En tout cas, j'ai effectivement oublié un paragraphe sur les taxons en attente de description, désigné par un nom (hamata hairy) ou une localité (Akopan).

Je le rajouterai après ce petit Brainstorming :wink:.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar kisscool-38 » 23 Oct 2012 21:45

Salut Aurélien,

petipunk a écrit:Darlingtonia californica 'Othello' devient D. californica f. viridescens (2011)


Non car au final, 'Othello' désigne une petite variabilité génomique et morphologique (effet fondateur de l'introduction en culture). viridescens va désigner une plus grande variabilité car elle concerne de nombreux individus de plusieurs origines géographiques et très probablement issus de plusieurs évèvements d'apparition (plusieurs allèles négatives recessives peuvent donner cette abscence de pigmentation). Donc en conséquence, viridescens inclut 'Othello' mais la réciproque n'est pas vraie.

Sarracenia leucophylla 'Schnell's Ghost' est (je crois) inclut dans le nouveau taxon S. leucophylla var. alba


Il faut le voir comme ça, le cultivar est inclus dans le taxon mais pas l'inverse.

Actuellement (mais ça ne va peut être pas durer !), quelques espèces ont des noms provisoires en attendant une publication : Nepenthes sp. "Misool", Sarracenia rubra 'Incompletely diagnosed taxon from Georgia and South Carolina', etc.


Je mettrais le dernier entre guillemets doubles car i) ce n'est pas un cultivar, ii) il inclut à la fois des individus en culture mais aussi dans leur milieu naturel, et iii) in inclut une variabilité génomique et morphologique plus forte qu'un cultivar (qui là pour le coup est souvent nulle).

Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1644
Enregistré le: 30 Jan 2006 19:27
Localisation: Lyon

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Aur√©lien » 24 Oct 2012 14:45

Vince81 a écrit:Tant mieux, tu étais attendu :razz: !


Dans ce cas...

Vince81 a écrit:Je crois me souvenir que c'est beaucoup plus facile d'enregistrer un cultivar que de se taper la diagnose latine à utiliser pour un rang taxonomique. Du coup, je crois que certaines plantes peuvent passer plus facilement sous le rang de cultivar que de forme, sachant que l'un est plus à la mode que l'autre.


Depuis peu, les diagnoses peuvent être faites en anglais... la tradition se perd !
Et en effet, c'est plus facile de faire un cultivar, simplement car il ne peut pas vraiment être contredit. Alors qu'une description botanique peut être passée en synonymie facilement.

Vince81 a écrit:Par contre, pour Nepenthes "Viking", ce n'était pas un cultivar enregistré à ma connaissance.
Je ne sais pas pourquoi il n'apparait pas sur carnivorousplants.org, alors qu'il a apparemment été publié ici:
Tada, M. 2007. śó•śú¨„Āę„Āä„ĀĎ„āč Nepenthes Viking „Āģśł°śĚ•„Ā®ÁŹĺÁä∂„Āę„Ā§„ĀĄ„Ā¶. Journal of Insectivorous Plant Society 58(3): 75.

Mais du coup, si c'était un cultivar informel, cela m'apparait normal qu'il reçoive une vraie description pour une plante issue du milieu sauvage.

C'est l√† o√Ļ je pense qu'il faudrait distinguer N. sp. Viking et N. "Viking" et N. 'Viking'.

Pour moi:
Le premier serait un taxon en attente de description.
Le second une appelation informelle d'un clone issu d'une collection, et que le cultivateur a décidé de l'appeler rapidement comme tel par exemple.
Le troisième serait un cultivar publié, officiel.

Z'en pensez quoi?


Que c'est un sacr√© flou artistique et je ne suis pas s√Ľr qu'il y ait de r√®gles !
Ou alors il y en a, mais elles sont méconnues ou ignorées...

kisscool-38 a écrit:
Non car au final, 'Othello' désigne une petite variabilité génomique et morphologique (effet fondateur de l'introduction en culture). viridescens va désigner une plus grande variabilité car elle concerne de nombreux individus de plusieurs origines géographiques et très probablement issus de plusieurs évèvements d'apparition (plusieurs allèles négatives recessives peuvent donner cette abscence de pigmentation). Donc en conséquence, viridescens inclut 'Othello' mais la réciproque n'est pas vraie.

Sarracenia leucophylla 'Schnell's Ghost' est (je crois) inclut dans le nouveau taxon S. leucophylla var. alba

Il faut le voir comme ça, le cultivar est inclus dans le taxon mais pas l'inverse.


D'accord... on ne peut donc pas clairement les considérer comme des synonymes alors.

kisscool-38 a écrit: Actuellement (mais ça ne va peut être pas durer !), quelques espèces ont des noms provisoires en attendant une publication : Nepenthes sp. "Misool", Sarracenia rubra 'Incompletely diagnosed taxon from Georgia and South Carolina', etc.

Je mettrais le dernier entre guillemets doubles car i) ce n'est pas un cultivar, ii) il inclut à la fois des individus en culture mais aussi dans leur milieu naturel, et iii) il inclut une variabilité génomique et morphologique plus forte qu'un cultivar (qui là pour le coup est souvent nulle).


C'est marrant, je me suis fait la même reflexion, j'ai failli le recopier en guillemets doubles pour ne pas confondre avec un cultivar, mais j'ai préféré le recopier tel qu'il est noté dans la publi de S. McPherson et D.E.Schnell...

Encore une preuve que si une norme est définie, elle n'est pas forcément respectée !
Petipunk pour les intimes

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 08 Mai 2006 14:18
Localisation: Nancy

Re: Nomenclature de nos plantes, lire une liste de culture

Messagepar Foyout » 28 Oct 2012 18:23

Effectivement, cette histoire de guillemets est assez floue. J'ai toujours entendu certains producteurs en parler, sans lire de choses vraiment officielles la dessus.
Vince, tu m'avais dit un jour que tu avais des infos précises à ce sujet. Tu serais capable de les retrouver ?

Et sinon, pourrais-tu éditer ton premier post avec les infos qui ont étaient discutées ici ? Notamment, la partie "sp".
Je scinderais ensuite le post-it afin de laisser uniquement la fiche ici.
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5365
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Suivante

Retourner vers Généralités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités

cron