Elevage de drosophiles

Vous êtes débutants et vous ne savez pas où poser votre question; Votre question, n'appartient à aucune des rubriques çi dessous; Vous souhaitez discuter de tout et de rien sur les plantes carnivores et leur univers.

Elevage de drosophiles

Messagepar Vince81 » 28 Nov 2012 19:43

Pourquoi souhaiter élever des drosophiles?

Les plantes carnivores possèdent des adaptations (leurs pièges) qui leur permettent de pousser dans des milieux pauvres en nutriments ou bien dans des milieux où ces nutriments ne sont pas sous une forme assimilable par les plantes.

Leurs pièges récupèrent ainsi un complément alimentaire (particulièrement en azote, mais aussi d'autres éléments chimiques), généralement sous la forme d'arthropodes dans leur environnement que la plante va mettre à profit pour sa croissance et sa reproduction.

On peut donc être tenté de nourrir les plantes carnivores qui n'ont jamais accès à des proies (en terrarium), celles qui sont petites ou fragiles, celles dont la période de végétation est courte... bref, on peut avoir envie de booster nos plantes pour plein de raisons.

Je vous propose donc ici une fiche pour élever des drosophiles. Je ne vais pas réinventer la poudre :wink:. Ces infos proviennent de Lorenzo et de Disker, et peuvent également être trouvées sur la Toile.

Je préfère personnellement les drosophiles aux paillettes à poisson dans l'usage que j'en fais, parce que je trouve qu'elles font moins pourrir les pièges, surement dû au fait qu'elles sont moins concentrées en nutriments. Par ailleurs, les drosophiles ont l'avantage d'aller toutes seules dans les urnes des plantes: pas besoin de les déposer une par une dans les pièges.
Les drosophiles étant petites, vous augmentez la surface de contact pour la digestion en comparaison à une grosse proie qui sera plus difficile à dégrader (dites-vous que du sucre en poudre se dissout plus vite qu'un cube de sucre).
Enfin, j'ai tendance à me dire que les gros pièges (dans le cas des Nepenthes ou des Heliamphora) captureront beaucoup de drosophiles, tandis que les petits pièges en captureront peu: une forme de régulation "logique".
Au niveau des inconvénients: c'est du vivant, donc cela ne se stock pas comme des paillettes. Une fois qu'on a perdu la souche, il faut la récupérer. Je n'ai pas fait les coûts de la chose, mais je pense qu'acheter une boite de paillettes à poissons dans une animalerie doit revenir bien moins "cher". Enfin, les pseudos soucis liés à l'élevage, comme l'odeur si vous mettez ça au milieu du salon...

Bref, si cela peut vous être utile, lisez, sinon, passez votre chemin :wink:. Le but du jeu n'est pas de vous convaincre d'élever des droso ( :lol: ) mais de vous montrer que c'est très facile pour n'importe quel quidam. Il existe des stratégies plus ou moins sophistiquées: faites comme bon il vous plaira (et fonctionnera).

Dans la pratique:

Les trois trucs à surveiller pour la culture:
    - éviter que votre pot ne sèche trop vite.
    - éviter que votre pot ne pourrisse (d'où l'ajout d'un antifongique).
    - éviter les acariens. Ils peuvent ralentir voire tuer votre élevage. J'ai découvert depuis peu une technique choppée ICI. A voir si ça marche bien :). Notamment l'utilisation de carbonate de calcium, de micro-fibre et d'Ascabiol (pharmacie) pour tuer et empécher les acariens de revenir.

Il existe une multitude de recette (purée de patate, de banane, agar...) pour élever vos droso, autant sur le support de culture que sur les méthodes.
Voici ce que j'utilise et comment je m'y prends:

Drosophiles:

    - une souche de drosophiles aptères ou à ailes vestigiales/non fonctionnelles/absentes. Vous pouvez les acheter en ligne sur des sites d'animalerie par exemple. Les terrariophiles s'en servent pour nourrir leurs dendrobates. Je ne vous détaille pas l'utilité de prendre des drosophiles qui ne volent pas :razz: .

Support:

    - récipient plastique avec couvercle (à trouer). Je trouve que l'utilisation d'un couvercle est moins contraignante que celle avec un élastique. Mais vous pouvez utiliser un verre à pinte ou je-ne-sais-quoi-d'autre: qu'importe le contenant, pourvu qu'on ait les droso!
    - rafia. Pour que les larves puissent se métamorphoser et pour que les adultes puissent également se poser sans risque de noyade. Vous pouvez utiliser des bouts de plastique provenant de vieilles bouteilles ou autres... L'important est d'avoir quelque chose de non putrescible.
    - tissu pour empécher l'évasion des droso et des larves, mais qui laisse passer l'air. Sopalin, vieux collants, tulle à fines mailles... J'utilise ce dernier.

Nourriture:

    - compote de pommes (grande surface).
    - levure de bière (grande surface).
    - avoine (grande surface).
    - mycostatine (pharmacie, anti-fongique, sur-ordonnance-mais-ça-peut-passer-si-vous-expliquez-à-quels-desseins-vous-souhaitez-l'utiliser) .
    - vinaigre. Agit également comme un anti-fongique.
    - eau. Pour essayer d'augmenter le temps de production du pot.

Image

Protocole (ca fait technique :lol:)

    - 3 cuillères à soupe de compote de pommes.
    - 2 cuillères à soupe de levure de bière.
    - 2 cuillères à soupe d'avoine.
    - 1 cuillère à café de mycostatine.
    - 1 cuillère à soupe de vinaigre.
    - 1 ou 2 cuillères à soupe d'eau.

Vous mixez tout ça, et vous le mettez au fond du récipient.
Vous placez votre rafia par dessus:
Image

OPTIONNEL:
Vous transférez vos drosophiles dans un récipient contenant du carbonate de calcium. Vous attendez 5 minutes en ayant pris soin de bien remuer au début, afin de tuer les acariens:
Image

Vous ensemencez votre nouveau pot. Evitez de transférer les acariens si vous en avez avec les drosophiles si vous n'avez pas fait l'étape d'avant. Attendez que les droso tombent d'elles-mêmes dans le nouveau pot, ou tapottez délicatement pour faire tomber les droso mais pas les acariens... Vous avez compris l'idée.
On conseille une 50ène de drosophiles pour démarrer une souche (en ordre d'idée):
Image
Image

Placez maintenant votre pot là où vous le voulez. Dans un placard pour ne pas vous embéter avec l'aspect esthétique/ordeur des pots par exemple. Evitez de le mettre dans un endroit supérieur à 28-29°C. A cette température, les drosophiles peuvent commencer à être un peu stériles (gametogenese qui se passe mal). Evitez de placer votre pot dans un endroit qui l'asséchera en quelques jours.
J'essaye de placer mes pots sur ces fameuses microfibres préalablement enduites d'Ascabiol, puis séchées pour limiter la propagation des acariens.

Une droso morte ramassée au pied d'un pot dans le terra:
Image

A vous :wink:.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Bouss » 29 Nov 2012 0:59

Merci Vince, c'est nickel.
Y'a plus qu'à commander les Drosos et c'est parti!
En fait c'est un truc de feignant d'élever des mouches... :e140

PS: Faut en faire un post it de ce topic!
Mon Blog

Sigmund Freud aurait dit à la fin de sa vie : « J'ai perdu mon temps, la seule chose importante dans la vie, c'est le jardinage. »

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 195
Enregistré le: 09 Oct 2012 21:38
Localisation: Angoulême

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Vince81 » 29 Nov 2012 13:07

Bouss a écrit:Merci Vince, c'est nickel.
Y'a plus qu'à commander les Drosos et c'est parti!

Y a plus qu'à :wink:.

En fait c'est un truc de feignant d'élever des mouches... :e140

C'est vrai, c'est pour cela que je me permets de le faire.

PS: Faut en faire un post it de ce topic!

J'y pensais, mais je ne sais pas si la partie Généralités le sied au mieux.

Je pensais limite à la partie Bricolages & Co. mais bon, à voir avec le grand manitou.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Bouss » 29 Nov 2012 20:26

Tu l'as mis là où je suis parti chercher quand il n'existait pas encore :wink:
Mon Blog

Sigmund Freud aurait dit à la fin de sa vie : « J'ai perdu mon temps, la seule chose importante dans la vie, c'est le jardinage. »

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 195
Enregistré le: 09 Oct 2012 21:38
Localisation: Angoulême

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Foyout » 29 Nov 2012 21:08

Je pense que c'est très bien comme tu l'as mis dans les généralités :wink:
Tu peux le passer en post-it.

Superbe fiche au passage. :D
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5365
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Manaargadoo » 30 Mar 2014 17:42

J'ai réalisé un stage dans un laboratoire qui travaillait justement sur ces chères drosophiles.
Et on utilisait des milieux de culture plus simples :
Pour 500mL de milieu :
- 100mL de jus de pomme
- 400mL d'eau
- 5g d'Agar-agar (milieu à 1%)
- 25g de levure de boulanger ( non chimique / type sachet pour gâteau) (favorise la ponte)
- 25g de farine de maïs
Tout mélanger et faire bouillir, laisser le mélange refroidir (avant que le gel polymérise) avant de rajouter un anti-fongique ( concentration variable selon le produit) car ce sont des molécules thermosensibles.
L'idéal est de couler le milieu pour remplir 1/3 d'un tube à essai large et de le boucher avec un morceau de mousse (type mousse jaune de panier pour chien :) ).
La température optimale de développement des drosophiles est de 25°C.
A part une odeur de levure, il n'y a pas d'autre gêne et faire bouillir le milieu permet une stérilisation.
Voila tout :)
Le paradoxe, en biologie diviser et multiplier peut vouloir dire la même chose . . .

 
Messages: 210
Enregistré le: 29 Mar 2014 20:38
Localisation: Castelnau Le Lez

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Bouss » 30 Mar 2014 20:54

Sweet!! Merci pour tout ces détails!

Quel anti-fongique conseillerais-tu? Je vais en avoir besoin pour d'autres usages,
j'aimerai trouvé quelque chose de polyvalent et pas surpuissant non plus..
Mon Blog

Sigmund Freud aurait dit à la fin de sa vie : « J'ai perdu mon temps, la seule chose importante dans la vie, c'est le jardinage. »

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 195
Enregistré le: 09 Oct 2012 21:38
Localisation: Angoulême

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Manaargadoo » 30 Mar 2014 21:16

On utilisé du "Tegosept" https://www.usbio.net/item/T2300
Sur un autre forum, une personne n'a pas de problème avec du Paraoxybenzoate de méthyle sodique,
Mais pour d'autres usages, il existe du sulfate de soude qu'il faut très diluer avant utilisation en général, c'est utilisé pour les arbres fruitiers ou autres plantes mais je sais pas ce que ça vaut :)
Le paradoxe, en biologie diviser et multiplier peut vouloir dire la même chose . . .

 
Messages: 210
Enregistré le: 29 Mar 2014 20:38
Localisation: Castelnau Le Lez

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Gro » 29 Aoû 2014 7:37

J'ai des dendrobates du coup je reproduit les droso depuis plusieurs années. J'en suis venus à cette recette:

1kg de compote de pomme
1/2 paquet de levure diététique
1 sachet de purée déshydratée
0.5L de vinaigre blanc (à doser jusqu'à obtenir une pâte ni trop humide ni trop sèche)

Le tout bien mélangé. Je la congèle, la laisse au frigo.. bref c'est une bonne solution pas chère et efficace.

J'aimerais toutefois tenter ta solution Manaargadoo. Penses-tu qu'on peut remplacer le fongicide par du vinaigre blanc? Car le Tegosept c'est pas donné :)

 
Messages: 8
Enregistré le: 12 Aoû 2014 8:47
Localisation: Lyon

Re: Elevage de drosophiles

Messagepar Manaargadoo » 29 Aoû 2014 10:36

le vinaigre n'a pas les même action qu'un fongicide même sil rend le milieu acide donc évite certaine contamination.

Question bête mais pourquoi tu veux changer de milieux si ça marche ? :)
Le paradoxe, en biologie diviser et multiplier peut vouloir dire la même chose . . .

 
Messages: 210
Enregistré le: 29 Mar 2014 20:38
Localisation: Castelnau Le Lez

Suivante

Retourner vers Généralités

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités