Synthèse des maladies, parasites et de leurs traitements

Les PC sont des prédatrices mais peuvent être aussi victimes d'insectes (pucerons, cochenilles, etc.) ou de champignons.

Synthèse des maladies, parasites et de leurs traitements

Messagepar Foyout » 20 Oct 2012 17:52

Merci à Pankone qui a réalisé en grande partie cette fiche.

Voila un récapitulatif des parasites, ravageurs et maladies qui touchent couramment les plantes carnivores ainsi que de quelques traitements adaptés.


Parasites et Ravageurs:



:arrow: Oiseaux :

Même s’ils paraissent inoffensifs, les oiseaux peuvent causer d’énormes dégâts dans les cultures.
En effet, ils grattent et fouillent dans les tourbières et les pots, déterrant à coup sûr les plantes. Si vous retrouver votre plante à 50cm du pot, n’ayez pas de doute sur le coupable.
Il semble que la présence de sphaigne en surface attire d’autant plus les oiseaux.
La seule solution consiste à mettre un filet sur les tourbières et les pots en extérieur.



:arrow: Escargots et Limaces :

Symptômes : Feuilles perforées, grignotées, présence de l'individu visible.
Espèces touchées : Plus gros dégâts sur Pinguicula, Drosera et Utricularia, mais touche également toutes les parties "tendre" des autres genres.
Traitement : Granulés à base de ferramol ou de métaldéhyde, ou encore piège et ramassage manuel.



:arrow: Vers de terre :

Symptômes : Apparition de monticules à la surface du substrat.
Espèces touchées : Potentiellement toutes plantes dans un substrat à base de tourbe.
Traitement : Produit à base d’imidaclorpide dans l’eau d’arrosage.



:arrow: Larves de Tipule:

Description : Grosse larve de plusieurs centimètres, grises à marron, vivant dans le sol. Ce sont les larves des insectes appelés communément les "cousins".
Espèces touchées : Potentiellement toutes plantes dans un substrat à base de tourbe.
Symptômes : Peuvent causer de gros dégâts car cette larve s’attaque aux racines des plantes : flétrissement, feuilles jaunies, etc.
Traitement : Suppression manuelle en fouillant le substrat. Utilisation de substrat plus drainant. Traitement à base de pyrèthre.



:arrow: Cloportes :

Description : Petit crustacé terrestre possédant une carapace de couleur grise. L’animal peut s’enrouler sur lui-même et former une boule.
Espèces touchées : Espèces les plus fragiles.
Symptômes : Les cloportes ne font généralement pas de dégât sur les plantes car ils se nourrissent de tissus morts. Cependant, en milieu confiné ou si ils sont trop nombreux, ces derniers peuvent s’attaquer aux parties vivantes et causer des trous irréguliers dans les feuilles (surtout à la base des plantes). Les plantes plus âgées semblent être épargnées.
Traitement : Produit répulsif comme l’huile de neem, insecticide spécialisé contre les insectes rampants ou poudre anti fourmis.



:arrow: Araignées rouges:

Description : Individus de couleur rouge possédant huit pattes et mesurant environ 1mm.
Espèces touchées : Potentiellement toutes. Les araignées rouges se développent en milieu sec.
Symptômes : Déformations et décolorations des plantes.
Traitement : Traitement acaricide, produit à base de tebufenpyrade. Une augmentation de l’humidité peut également les faire disparaitre.



:arrow: Cochenilles :

Description : On peut en trouver deux espèces sur nos carnivores. Tout d’abord les cochenilles farineuses qui sont des individus mobiles, d’environ 2mm et de couleur blanche. Et d’autre part les cochenilles à carapaces pouvant aller jusqu'à 4mm, de couleur grise à brune et restant collés à la plante.
Espèces touchées : Les cochenilles à carapace touchent les Heliamphora, Sarracenia, Nepenthes ou encore Darlingtonia et Brocchinia. Les cochenilles farineuses peuvent potentiellement toucher toutes les plantes.
Symptômes : Présence des individus facilement remarquable.
Traitement : Coton-tige imbibé d'alcool à 90° ou produit à base d'imidaclopride. Attention, ce produit est très efficace mais "grille" les plantes fragiles. A ne pas utiliser sur les Pinguicula, Drosera, Utricularia, etc, ou en dernier recours (la plante repartira des racines). Le produit est efficace sur les plantes possédant des feuilles robustes : Nepenthes, Heliamphora, Sarracenia, ou Dionaea. Il peut néanmoins laisser quelques traces de "brulures" sur les feuilles, sans incidence.

Cochenille farineuse
Image

:arrow: Pucerons :

Description : Individus allant de la tête d'épingle jusqu'à 4mm, de couleurs verte, jaune, noir ou rouge.
Espèces touchées : Potentiellement toutes.
Symptômes : Ils sucent la sève et provoque des déformations. Peuvent entraîner l'apparition de fumagine. Egalement vecteur de certains virus.
Traitement : Si possibles, immersion des plantes pendant 24h ou plus (fonctionne très bien sur les dionées). Sinon, insecticide à base d'imidaclopride. Attention, ce produit est très efficace mais "grille" les plantes fragiles. A ne pas utiliser sur les Pinguicula, Drosera, Utricularia, etc, ou en dernier recours (la plante repartira des racines). Le produit est efficace sur les plantes possédant des feuilles robustes : Nepenthes, Heliamphora, Sarracenia, ou Dionaea. Il peut néanmoins laisser quelques traces de "brulures" sur les feuilles, sans incidences.



:arrow: Thrips :

Description : Petits insectes, généralement volants, de taille inférieur à 2mm voir microscopique. Il en existe environ 5000.
Espèces touchées : Potentiellement toute.
Symptômes : Apparitions de taches et de déformations des feuilles. Les thrips se développent surtout en milieu chaud et sec.
Traitement : Savon noir, huile de neem ou insecticide à base de pyrèthre ou de roténone.



:arrow: Aleurodes :

Description : Petites mouches blanches de quelques millimètres.
Espèces touchées : Surtout Pinguicula et Drosera.
Symptômes : Forment de grosses colonies présentes sous la surface des feuilles. Ce sont des insectes suceurs. La production de miellat induit l’apparition de fumagine.
Traitement : Pulvériser du savon de Marseille ou du savon noir. On peut également utiliser un insecticide à base de buprofézine et de bifenthrine. Les insecticides ne tuent que les adultes, il faudra donc recommencer le traitement régulièrement afin de les éradiquer totalement.



:arrow: Fourmis :

Espèces touchées : Potentiellement toutes
Symptômes : Les fourmis ne présentent pas de risque pour les plantes. Par contre, il sera bon de les éliminer si elles décident de faire leur fourmilière dans vos pots. La présence de fourmis peut également indiquer celle des pucerons, car elles viennent manger le miellat de ces derniers.
Traitement : Poudre anti-fourmis, immersion des pots.



:arrow: Mouches du terreau (ou Sciarides) :

Description : Mouches de 2 à 5mm de couleur gris/noir.
Espèces touchées : Touche principalement les semis ou plantes fragiles, dans un substrat à base de tourbe.
Symptômes : Les adultes ne sont pas dangereux pour les plantes mais les larves vivent dans le substrat et se nourrissent des racines des jeunes plantes ou des plantes fragiles.
Traitement : Recouvrir les pots de sable afin d’empêcher la pondaison. Traitement à base d'imidaclopride dans l’eau d’arrosage.



:arrow: Nématodes :

Description : Vers microscopiques. Très grande nombre d’espèces dont seules quelques unes, parasites, peuvent causer des dégâts sur les plantes.
Espèces touchées : Potentiellement toutes plantes dans un substrat à base de tourbe.
Symptômes : Les feuilles, tiges, racines se boursouflent, éclatent, jaunissent et dépérissent. Les nématodes sont également vecteurs de virus.
Traitement : Peu de traitements chimiques disponibles. La meilleure solution consiste à rempoter la plante et détruire les parties de la plantes qui sont touchées.
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5362
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Re: Synthèse des maladies, parasites et de leurs traitements

Messagepar Foyout » 20 Oct 2012 17:52

Maladies :



:arrow: Virus :

Symptômes : Symptômes très variés selon le virus : taches, déformations, etc. Les viroses sont véhiculées par les pucerons et autres ravageurs suceurs/piqueurs.
Traitement : Identification nécessaire. Il y a très peu de traitement possible contre les virus.
Le pyrèthre ou la roténone peuvent parfois être efficace si le problème est détecté suffisamment tôt.

Exemple de virose sur un Heliamphora
ImageImageImage



:arrow: Oïdium et Botrytis :

Symptômes : Oïdium : Champignon formant un duvet poudreux blanc-grisâtre présent sur les feuilles. Botrytis : Champignon formant un feutrage grisâtre, provoque nécroses ou flétrissements.
Traitement : Augmenter la ventilation et la température si possible. Couper les parties atteintes et traiter avec un fongicide ou un anticryptogamique. Mise en quarantaine des plantes infestées.



:arrow: Fumagine :

Symptômes : Champignon formant une fine croûte noirâtre ressemblant à de la suie, sur la surface des feuilles.
Traitement : Ce champignon se développe grâce aux dépôts de miellat provoqués par des insectes suceurs (pucerons, cochenilles, etc.). Le traitement consiste donc à éradiquer les insectes responsables de ces miellats.



:arrow: Pythium:

Symptômes : Micro-organisme présent dans le substrat et s’attaquant aux racines des plantes. La plante sèche, comme si elle manquait d’eau, mais le Pythium a en réalité détruit les racines.
Traitement : Lorsque la plante commence à sécher, il est souvent trop tard et il n’y a généralement plus rien à faire pour la sauver. On peut toutefois tenter de déterrer la plante et de faire baigner quelques jours les racines dans un anti-pythium du commerce…mais n’ayez pas trop d’espoir.
En prévention, on peut tenter une utilisation de Trichoderma harizanum. Il s’agit d’un champignon à ensemencer dans le substrat, qui va protéger la plantes contre les attaques de Pythium. L’efficacité de ce champignon est toutefois difficile à évaluer.
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5362
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse


Retourner vers Maladies et Parasites

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités