Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Borneo

Vous pouvez déposer ici vos reportages sur le terrain (tourbières, etc.), ainsi que vos questions sur la flore locale et la protection des biotopes hébergeant les plantes carnivores (législation, arrêtés, CITES...)

Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Borneo

Messagepar Vince81 » 07 Avr 2014 8:49

Hey,

Avec un certain retard, je vais m'atteler à vous relater mon expédition aux Kelabit highlands, datant de fin mai 2013. Au programme, se rendre à Bario, grimper le Gunung Murud et le "pic féminin" de Batu Lawi.

Pour commencer, je dois vous dire que cela n'a pas été entièrement une partie de plaisir pour diverses raisons, et que dans l'ensemble, j'ai vécu ce trip comme une sacrée expérience au niveau humain : à la fois pour ses bons et ses mauvais côtés. Ainsi, vous allez certainement me voir digresser au fil du post, et m'éloigner des plantes. Mais dans l'ensemble, vous allez quand même trouver des photos cools de Nepenthes bien sympathiques, et des paysages environnants. Je vous le promets :wink:.
Par ailleurs, j'ai 1200 photos non triées, donc, soyez assurés, je vais prendre un certain temps entre deux séries de photos. Mais il faut bien un début à tout, je me lance !


J'ai organisé mon voyage seul, depuis le Brunei, en essayant de contacter des guides locaux par internet ou au téléphone afin de pouvoir faire le maximum de choses en un minimum de temps. Je m'étais autorisé une coupure d'une semaine, que je comptais bien rentabiliser ! Pour cela, je suis allé lire des topics sur les forums de plantes carnivores, mais aussi de récits de voyageurs, plus à la recherche d'un dépaysement général que passionnés de plantes carnivores. Bario est une destination très prisée pour ceux qui cherchent un contact privilégié avec la nature, et profiter d'une ambiance très paisible, un peu déconnectée, hors du temps.

Sur le forum pitcherplants, je suis rentré en contact avec Robert, qui m'a gentiment donné quelques tuyaux pour les grandes directions à prendre. Les Kelabit highlands, c'est un ensemble de plusieurs villages plus ou moins connectés. Il y a ainsi plusieurs routes pour accéder aux mêmes pics. Et si je savais quelles espèces de Nepenthes je voulais voir, je n'étais pas toujours sûr du chemin pour arriver jusqu'à elles...

Enfin bon, à la fin de mes recherches, je suis tombé sur un guide officiel, recommandé sur Wikipedia, qui me parle des tarifs, des modalités, du nombre de jours nécessaires...
Dans l'idée, pour des notions de sécurité, il faut forcément être accompagné de deux guides, et le deuxième peut être un porteur, pouvant porter jusqu'à 10 kg en plus de ses propres affaires. Ca me va, je prépare un sac de 10 kg, et un petit sac dans lequel je mets mon APN, les cartes mémoires et autres batteries diverses.
Et bien sûr l'anti-moustique qui fera office d'anti-sangsue :lol:. Je me sens bien, ça devrait le faire. Un point noir à éviter était notamment de tomber sur des faux guides, ou guides officieux, qui vous font payer plus, alors que la prestation est moins bonne (tant au niveau de leur propre connaissance, de leur anglais, que de leur envie de vous aider dans les situations difficiles).

Voici une carte de Borneo : http://idata.over-blog.com/0/36/97/86/D ... Born-o.png
J'étais à 30 km à l'est de Kuala Belait. Vous pouvez voir Miri et Bario.
Je pars donc du Brunei très tôt le matin en voiture, et je remercie encore mon hôte de m'avoir emmené, pour pouvoir être à 6h à la frontière Brunei-Sarawak. Puis, pour arriver à Miri pour chopper l'avion que j'avais payé depuis internet, pour aller à Bario, et enfin, rejoindre les Kelabit Highlands. Il existe également une route pour s'y rendre, mais je n'avais ni l'envie, ni le temps d'y passer plusieurs heures, sachant qu'elle a très mauvaise réputation, notamment à cause du fait qu'il faille éviter les camions, qui, eux, ne font pas beaucoup d'efforts en retour.
Mais la petite ruse avec l'avion, c'est que ce n'est pas parce que vous avez payé et réservé une place que vous allez pouvoir être sûr de rentrer dedans. Et ce pour deux principales raisons, 1) ils donnent la priorité aux locaux qui doivent revenir à Bario, et suivant les courses/stocks qu'ils ramènent, le poids total de l'avion est trop influencé. Du coup, ils coupent dans le nombre de passagers ! 2) Si la météo est mauvaise, l'avion ne décolle pas. Et il n'y a qu'un avion par jour.

J'arrive à l'aéroport, et là, impossible de retirer de l'argent pour payer les guides sur place. Impossible. Gros stress, changement de lieu pour retirer l'argent, cela n'est toujours pas possible. Grand désarroi auquel je fais face...
Le problème ? La version résumée, c'est que même en ayant averti ma foutue banque que j'allais dans un autre pays, pour y retirer une somme d'argent assez conséquente, j'avais déclenché un plan "anti-fraude" soit-disant impossible à prévenir. Comme c'était le dimanche, je n'avais rien pu faire. L'avion était parti, je ne pouvais plus en réserver un autre pour les jours à venir, et je ne pouvais pas contacter les locaux de Bario pour leur dire que j'avais raté l'avion. Oui, un fiasco.

Mon ami chauffeur m'ayant amené du Brunei me voit désemparé, et il me propose d'aller dans les quartiers de Miri pour cogiter. Il connait quelqu'un qui tient un lodge pour backpacker. Le propriétaire en question nous dit qu'il faut retenter le coup les jours d'après, et se pointer à l'aéroport en misant sur un désistement. Sachant qu'on était en période de vacances chez eux... L'espoir fait vivre.
Bon, on prend un verre au Ming Cafe, on discute,c 'était sympa malgré tout, et on repart au Brunei. Sur la route, on va voir quelques hornbills :
Image


Quelques essais de retrait d'argent qui ne fonctionnent pas. Aucune idée du pourquoi.
Mais, après plusieurs essais à différents endroits, je finis par pouvoir retirer la somme d'argent qui m'était nécessaire, et que je pourrais alors par la suite échanger. Pour la petite histoire, 9*1 n'était pas égal à 1*9 pour ma banque...

Le lendemain, on n'arrive pas assez tôt à l'aéroport, malgré les 7h du matin, et il n'y a pas de place non plus dans l'avion. Je reste sur Miri, je m'installe au lodge de l'ami de mon hôte, et je dors jusqu'à 13h, dans un lit superposé grinçant. Deux nuits de 4h avec le stress m'auront un peu atteint, et de toute manière, je n'avais pas grand chose à faire que de tuer le temps.

Je me réveille, je sors me prendre un truc à manger, et je décide de retourner au Ming Café où j'étais allé la veille. Il faut savoir qu'il n'y a pas d'alcool au Brunei, et qu'une bière fraiche avec ces températures passe bien. Du coup, je m'installe au Ming Cafe, et c'est à ce moment là que l'horizon a finalement commencé à s'éclaircir, avec les premières bonnes surprises et bons moments :wink:

Je m'installe à table, je déjeune, et je rêvasse. A la télé, 10 secondes sur la France et les violences à l'époque de la loi pour le mariage pour tous.
Image

Ma foi, un polo avec un certain cachet :
Image

A la table, juste derrière moi, un serveur commence à présenter des verres :
Image

Qu'une dame prend en photo :
Image
Image

Ca a l'air funky, je fais pareil, pour le souvenir... On sait jamais, avec le temps, cette foutue banque pourrait rester comme un bon souvenir :roll: :
Image

Image
Et là, la dame en question m'interpelle. Elle demande à voir mes photos, elle me dit qu'elles sont bien, et que si ça me dit, je prends des photos pour elle, je les lui donne, et je ne paie pas mon repas ni mes boissons ! Elle en a besoin pour son site et sa carte.

...Okayyy !

Je me retrouve à jouer au photographe amateur, à prendre les fameux verres, cocktails, préparations en photo, afin de les donner plus tard à son fils. C'était vraiment sympa.
Ca m'a amusé de la voir si pressée, ayant la flemme juste de régler la mise au point, car au final, elle n'avait juste pas envie de s'embêter avec les boutons de son APN. Mais j'ai un grand respect pour leur stratégie commerciale : ils sont très bons et très bosseurs, c'est quelque chose qui m'apparaitra clair à la fin de ces mois de Borneo.
Image
Image
Image

Elle propose à deux hollandaises de faire les figurantes, et en échange, elles pourront également manger et boire ce que l'on prenait en photo. Les deux filles en question attendaient de partir pour Mulu.
Image

Le repas gratuit :
Image
Image

Le fils de la boss, et futur manager du Ming Cafe. Un gars très sympa, avec qui j'ai parlé photo, vie, commerce, religion, voyages, études. Ouep, j'ai refait le monde, mais c'était cool. Il m'a proposé un café, on était dans l'arrière boutique, commentait les photos, discuter de sa page facebook et de comment faire
marcher son business. Vraiment de jolis souvenirs.
Image

Et sa mère :
Image

Le soir, je repars au lodge, et je fais la connaissance d'un espagnol et d'un français, qui faisaient le tour du monde, tranquilement à pied. On remangera le soir ensemble. Amusant, le français parlait très très peu anglais, et j'ai trouvé cela vraiment cool de se lancer malgré tout en voyage en backpacker.
Image

Une petite vue du haut du lodge :
Image

Au lit relativement tôt, et en demandant à se faire envoyer un taxi à 5h du matin pour pouvoir être aux aurores à l'aéroport, en croisant les doigts...


Le lendemain, j'y arrive vraiment tôt. Je vais au comptoir, et on me dit d'attendre quelques heures avant de savoir si je pourrais partir. Dans l'idée, il devait partir vers 10h-10h30. Donc, je saurais au tout dernier moment si ça allait être bon ou pas.

L'attente est VRAIMENT longue... et stressante. Rien ne me dit que je vais pouvoir monter dans l'avion. Chaque personne que je vois passer au comptoir pour Bario me rend encore plus anxieux. Je m'y rends également souvent, en parlant mon peu de malaisien avec un grand sourire. Et j'attends.
Image

Finalement, la dame au comptoir, qui me voyait assis en face d'elle depuis tout ce temps me sourit et m'appelle. Enfin !!!
Je cours, et là, elle me dit que ce n'est pas possible, qu'il est complet, qu'il faudra réessayer demain... Une grosse désillusion.

Je prends mes affaires, je commence à partir, et elle me rappelle !! Oui oui... il y aura une place pour moi...
Je me dépêche, direction salle d'embarquement, je préviens ma famille et les amis que j'avais stressés parce que j'avais raté mon expédition à cause de ma foutue banque.

Et feu !
Image
Image

On était... 16 dans l'avion. Je comprends bien pourquoi un de plus ou de moins affecte rapidement le poids général.

Une femme en (co-)pilote :
Image

Et en dessous.... les fameux champs d'huile de palme... A perte de vue et pendant tellement longtemps. De penser à ce qu'il pouvait y avoir avant me fait vraiment mal. J'ai une pensée pour Ferrero, Nutella et leurs pubs de (censuré crotte de mouche restée coincée dans les machoires d'une dionée).
Image
Image

Heureusement, ça change :
Image
Image
Image

Quand on redescendra sous les nuages, ca devrait être cool (si les nuages ne deviennent pas tout d'un coup très méchant !)
Image

Bingo :
Image
Image

Bario :
Image

Ok... Ca sent bon :wink: :
Image
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar Jardimanche » 07 Avr 2014 15:56

Hey super Vince ce petit journal de bord!! Merci beaucoup ça permettra de se sentir encore plus impliqué et de suivre aussi l'état d'esprit d'un aventurier!!

Vivement la suite (bon courage pour le trie des photos)!

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Juin 2012 0:27
Localisation: Montpellier

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar darkland » 07 Avr 2014 17:31

Hâte de voir la suite surtout N. veitchii et N. murudensis... :cool:
Quelle galère cette histoire avec ta banque, çà permet d'aimer ces établissements censé gérer ton argent et te faciliter la vie.
"Comme l'a dit Bill X "Le monde est cinglé, mais je suis fier d'en faire partie".

Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2158
Enregistré le: 14 Mai 2010 14:10
Localisation: lille 59

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar un lolo de plus » 07 Avr 2014 19:20

Hum.... pour le moment c'est un reportage dans un bar, on est curieux de voir la suite de l'expédition (sponsorisée par Alka-selzer :lol: )

Après le bar, la jungle ou les lieux de distraction pour adultes ??? :roll:
Saint muluensis priez pour nous!

Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 6478
Enregistré le: 27 Juin 2004 15:01
Localisation: dans le 69 (rhôôôô!)

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar Foyout » 07 Avr 2014 20:23

Belle entrée en matière, comme les autres j'attends la suite. Plein de Pinguicula et de Roridula...hummm :roll:

lol de + a écrit:Après le bar, la jungle ou les lieux de distraction pour adultes ??? :roll:

Tiens, ce n'est pas bête, ça changerait un peu. :razz:
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5365
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar gabgabinou » 07 Avr 2014 22:59

Super !

Je fais suivre ce trip de très près, j'en trépigne d'impatience de voir la suite de tes aventures ! :cool:
Tu as la chance de pouvoir partir là bas que d'autre n'ont pas, alors merci pour le partage ! :razz:

Quel soulagement pour toi d'avoir pu prendre ce fichu avion !

C'est génial, continues comme ça ! :D
Les plus anciens jardiniers disaient :

" Tant qu'on n'a pas réussi a multiplier une plante, on n'en maîtrise pas la culture... "

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1005
Enregistré le: 03 Oct 2010 14:02
Localisation: Haute normandie

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar CarniJoe » 08 Avr 2014 10:35

Ce reportage s'annonce passionnant, et les photos... :jsuisamoureux:
J'ai hâte de lire la suite, surtout les digressions :lol:

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 201
Enregistré le: 20 Sep 2012 0:44
Localisation: Bagnols sur Cèze (Gard)

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar Boubou59 » 08 Avr 2014 19:07

Ouais c'est vrai que c'est sympa ton petit reportage. C'est cool d'avoir tes états d'esprit en même temps. Je me suis toujours dis que ça devait être super compliqué d'organiser un voyage pareil en routard tout seul! Et sur le plan humain tu a une sacré chance (dans ta malchance!) d'avoir rencontré ces gens. Ça doit être très enrichissant et émouvant de recevoir de l'aide et de sympathiser avec Français et Malaisiens a l'autre bout du monde!
Je t’envie!
Bon triage de photos alors et vivement la suite!
Boubou

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 47
Enregistré le: 07 Oct 2012 16:22
Localisation: Douai..., Maubeuge..., ça dépend des jours...

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar Vince81 » 30 Avr 2014 13:14

:wink:

Du coup, à l'aéroport, le guide que j'avais contacté depuis internet n'était pas là, et j'apprendrai plus tard qu'il avait envoyé quelqu'un deux jours auparavant pour m'accueillir, mais qu'ils n'avaient eu aucunes nouvelles de moi.

Par contre, le tenant du lodge à Miri avait contacté quelqu'un sur place : il s'agissait de la veuve d'un ami (Reddish) de la personne qui m'avait emmené à Miri. Elle tenait le plus grand lodge de Bario (Bariew Backpackers) et elle était venue me chercher. J'avoue que j'étais plutôt content dans la mesure où justement, je n'avais pas pu m'organiser comme je le souhaitais, et je ne savais pas si j'allais pouvoir retrouver des guides pour m'emmener en expédition.

Bario est réputé pour être très calme, paisible et accueillant. De ce que j'en avais lu, les Kelabit Highlands correspondaient à un petit regroupement de villages reculés dont Bario fait partie, où l'hospitalité des gens était connue et reconnue, et où l'on pouvait manger le meilleur riz de la Malaisie. Un choix de premier ordre pour les voyageurs ayant envie de se ressourcer dans un cadre naturel et originel. La gentillesse des gens et la magnificence des paysages étaient annoncés comme enchanteurs, les écrits ne tarissaient pas d'éloge, et la perspective de découvrir à mon tour cet environnement me remplissait de joie.
Bref, elle m'emmène et me dépose à son lodge. Et elle me dit de me retrouver dans un cabanon à côté du village, qui est également un restaurant qu'elle tient. Une des premières choses qui m'a frappées, c'est la fraicheur : il faisait beau, mais il faisait frais. Les highlands... :e112 .

Le lodge :
Image
Je pose mes affaires, j'avoue que malgré l'absence de connaissances à propos de mon futur proche n'entache pas la joie d'avoir enfin réussi à arriver ici. D'autant plus que j'avais pu lire qu'il était possible de trouver des guides rapidement dans le village pour pouvoir partir. Cependant, je savais que ce que je voulais faire n'était pas simplement une randonnée autour des villages, mais une "petite expédition" qui nécessitait un minimum d'organisation, et donc, des guides prêts à m'emmener.

Dans le lodge, une petite carte qui fait commencer à frémir d'impatience :
Image
Blood... :twisted: .

La maman de Reddish, qui me demande de lui apprendre quelques mots d'anglais. Elle avait acheté un morceau de wild boar, de cochon sauvage :
Image

La veuve de Reddish (je suis désolé, je ne parviens plus à me souvenir des prénoms) :
Image

Elle me cuisine une collation qui s'est avéré vraiment exquise, et je pèse mes mots. L'ananas reste un excellent souvenir culinaire des deux lodges que j'aurais visités au cours de ce trip.
Image

Une chose amusante que j'avais lu, c'était qu'il y avait peu, voire pas d'électricité à Bario. Je pense que ces mots devaient dater un poil, mais toujours est-il que je m'étais préparé, en ayant 36 Go de carte mémoire et 3 batteries, afin d'être sur de pouvoir tenir la 10ène de jour.
Je dois donc vous avouer que quand j'ai vu ce que vous allez découvrir sur les photos, je me suis senti gentiment bête :lol: :wink:. Notamment parce que j'ai essayé d'économiser au max les batteries, que je n'avais pas mon chargeur, et que je n'ai pas "tout" pris en photo comme j'aurais voulu le faire :
Image
Image
Image

Oui, de l'électricité, ils en avaient assez pour charger les batteries si besoin est, et si j'avais su, je n'aurais pas acheté la 3ème qui m'avait couté un bras. Bon, tous les habitants n'étaient pas aussi bien lotis que ce lodge à visiteurs, mais quand même... Il y en avait. Notamment du solaire, et du solaire en construction.

Après manger, je suis allé recherché la femme de feu Reddish, afin de lui dire que j'étais à la recherche du guide que j'avais contacté via le net, Irwan. Elle me dit des "oui oui", en me disant globalement d'attendre. Je temporise, il y avait notamment ce monsieur dehors, en train de ramener un wild boar qu'il avait tué et qu'il vendait :
Image

Je vous passe les détails, mais en discutant avec lui, je commence à comprendre que cela sera lui mon guide, Maron, et que la personne que j'avais contactée ne sera pas là. Il m'explique qu'il m'attendait il y a deux jours, qu'il ne m'avait pas vu, qu'il m'attendait il y a deux jours, qu'il m'attendait, qu'il... Je m'excuse platement mais il insiste pas mal. Je crois comprendre qu'il essayait de faire la conversation, mais son anglais était vraiment très approximatif. Il me dit qu'il est le cousin d'Irwan, et me pose des questions sur ce que je veux faire pendant les jours à venir. Il me demande si jamais je souhaite d'abord dormir ici. Puis, que si l'on doit partir plusieurs jours, qu'il vaut mieux acheter des affaires à Bario. J'avais déjà emmené de la nourriture pour moi, et plus qu'assez, mais je lui fais confiance, et je lui dis qu'on ira acheter d'autres trucs après sans souci. Bon, le prix de la nourriture était normalement déjà compris dans ce que je devais leur payer. Je suis quand même un poil surpris. Mais passons.
Il me présente alors celui qui sera le deuxième guide, et donc, le porteur. Un nom dont je n'arrive pas non plus à me souvenir, et pourtant... Qu'est-ce que j'ai pu le répéter en pestant...
Image

Comme vous pouvez le voir, il y a des cannettes de bière. Je suis d'ailleurs interloqué par le nombre aux alentours. Les gens boivent, mais surtout fument beaucoup, beaucoup. Au retour, à l'aéroport, j'ai vu une affiche de prévention contre la cigarette. Et j'ai également appris qu'une grande cause de mortalité là-bas était le cancer.
On discute, il me présente le porteur, en me disant qu'il ne parle pas très bien anglais non plus, mais qu'il est gentil, compétent, et que cela peut lui faire un peu d'argent afin d'économiser pour pouvoir se marier par la suite, et apporter une dot.

Derrière notre table, un billard :
Image

Maron me demande si j'aime boire de l'alcool, et enchaine en me disant que si je le souhaite, je peux acheter une bouteille qu'on emmènera là-haut. Je commence à expliquer gentiment que je ne suis pas particulièrement porté sur la boisson, et que dans tous les cas, je ne suis pas venu pour ça, mais que si ça lui dit qu'on partage quelque chose en haut du Gunung Murud, ca peut faire un joli souvenir. Surtout, je me dis que les guides vont être les personnes qui vont faire de mon trip une réussite ou un échec, un paradis ou un enfer. Ils peuvent être cool ou non, partager leurs connaissances ou pas, et m'aider dans la recherche des Nepenthes, les selungan en Kelabit.
Bref, je ne suis pas contre d'être arrangeant, "d'avancer le pourboire", et d'être généreux si cela peut établir une win win relationship. Il ramène une bouteille d'alcool fort du rhum et qui douille... Je l'achète, et on y va.
Du coup, on s'en va, on va acheter des trucs à manger pour tout le monde (principalement des nouilles), et sur le chemin, des locaux cassent des cailloux pour faire les routes :
Image

Je spotte également une croix. Ca faisait longtemps que je n'en avais pas vu une, car au Brunei, le pays entier est musulman :
Image

Je vois mes premiers Nepenthes sur la route : des buissons de Nepenthes stenophylla, mais je n'ai pas pris de photos à ce moment là. Je me disais que j'aurais le temps d'en voir d'autres.

On arrive à une rivière, et je quitte le 4x4 et la dame du lodge. Photo souvenir :
Image

La rivière :
Image

Et ma première, yepeeeeeeeeeeee :
Image

Je suis vraiment content, ça y est, on part. Remonter une rivière en bateau à Bario, c'était un peu du bonheur en boite !
Désolé pour les aberrations chromatiques un peu dégueu sur les photos.
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Il a commencé à pleuvoir des cordes, mais protégé sous un poncho, en faisant gaffe aux sacs, ca allait. On arrive à la berge, on peut voir les gouttes dans la flaque :
Image

Sur le chemin, pareil, des N. stenophylla, mais je n'ai pas vraiment envie de passer du temps à les prendre en photo sous la pluie.

Maron me montre un cimetière, où sa famille, parents et grands-parents sont enterrés :
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Et l'on arrive à son village, Pa' Lungan. Pa', c'est la rivière.
Image
Image

Des buffles :
Image

Le "début" du village :
Image

L'église. Pour beaucoup, ils sont très croyants et pratiquants, en tant que protestants :
Image

Mais quand même, leurs bosquets étaient vraiment cool :wink: :
Image
Image
Image
Image

Nepenthes reinwardtiana :
Image
Image

Des bonnes grosses urnes ! Je ne pensais pas qu'elles pouvaient être aussi allongées :
Image

Situation instable :
Image

Une utriculaire :
Image

Image
Image
Image

Et pour achever lolo de plus :e112 :
Image
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3980
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Kelabit highlands (Bario, Murud & Batu Lawi) Sarawak, Bo

Messagepar darkland » 30 Avr 2014 14:49

Je ne suis pas fan de N. reinwardtiana mais j'avoue que les trois dernières photos me mettent une belle claque, joli petit buisson. :wink:
La suite, la suite... ::e21
"Comme l'a dit Bill X "Le monde est cinglé, mais je suis fier d'en faire partie".

Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2158
Enregistré le: 14 Mai 2010 14:10
Localisation: lille 59

Suivante

Retourner vers Les Reporters Carnivores & Plantes Carnivores In situ

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron