alternatives à la tourbe

Vous êtes perdus ? Vous ne savez pas comment cultiver vos plantes et vous ne pouvez pas être connectés 24h/24 sur le Forum ? Pas de problème. Il existe plusieurs ouvrages sur les plantes carnivores, venez les découvrir et même y laisser vos commentaires.

alternatives à la tourbe

Messagepar Nicolas de Lyon » 31 Jan 2012 0:58

Hello,

un article de fond (en anglais "basique"), bien intéressant je trouve et à ne pas lire en diagonale : http://www.dailymail.co.uk/news/article ... lture.html

Membre d'honneur
 
Messages: 4184
Enregistré le: 09 Sep 2004 22:42
Localisation: Lugdunum, capitale des Gaules

Messagepar leopoldes lionel » 02 Fév 2012 13:54

Salut Nicolas,

merci pour ce lien plutôt passionnant. Je suis plutôt d'accord avec les critiques sur l'usage de la tourbe. Ce substrat est consommé en très grande quantité chaque année et même si individuellement on ne consomme que 1 à 2 ballots de tourbe par an, multiplié par le nombre d'usagés le cubage devient colossal!!

Par ailleurs, mise à part une utilisation en tourbière artificielle, la tourbe se décompose à courte ou moyenne échéance dans les pots de culture jusqu'à être complètement inutilisable lorsqu'elle se met à pourrir.

Après avoir voyagé dans plusieurs pays, il s'avère que bien peu d'espèces de plantes carnivores poussent dans la tourbe et encore moins l'exige pour se développer.

La plupart pousse dans de la latérite, des mélanges argilo-sableux à faible teneur en matière organique ou des humus faiblement minéralisés.

A nous de partager les recettes de substrats qui fonctionnent bien sans tourbe et à ne pas succomber à la facilité d'acheter de la tourbe en jardinerie. En l'achetant, nous participons à la destruction des milieux qui abritent certaines de nos plantes préférées...à méditer!

A+

Lionel

 
Messages: 267
Enregistré le: 01 Déc 2009 13:01

Messagepar Nicolas de Lyon » 02 Fév 2012 14:19

Hello,

oui, ce que je trouve intéressant dans cet article, c'est la présence de donnée chiffrées dans le contre-argumentaire du deuxième intervenant. Après, reste à savoir si ses chiffres sont réels, mais ça...

J'ai toujours dans l'idée d'aller faire une visite à ce parc en Suisse où ils sont fait une tourbière en tourbe de coco. Je le ferai un jour.

Membre d'honneur
 
Messages: 4184
Enregistré le: 09 Sep 2004 22:42
Localisation: Lugdunum, capitale des Gaules

Messagepar Ferréol » 02 Fév 2012 18:56

Ouaip, comme d'habitude quand on a des avis très tranchés comme ça, la vérité doit se situer quelque part entre les deux.

70% de la tourbe extraite est utilisée en horticulture, ça veut dire plusieurs choses:

-30% le sont pour autre chose, cette autre chose, c'est pour produire de l'électricité ou de la chaleur en la brûlant. Ça vaudrait pas le coup de commencer à réduire la consommation de tourbe par là?

-sur ces 70% utilisés par l'horticulture combien pensez vous qu'il s'en vend sous forme de tourbe blonde de sphaigne? Je vous invite à regarder trois choses la prochaine fois que vous irez en jardinerie ou chez un fournisseur de substrats:
1) la taille du rayon "tourbe blonde de sphaigne" (la seule qu'on utilise pour les plantes carnivores et autres plantes de tourbières) par rapport aux autres substrats (terreau universel, terre dite de bruyère, terreau spécial géraniums, spécial agrumes, spécial plantes d'intérieur etc)
2) la composition de ces mêmes substrats cités plus haut, autant pour les substrats pour les particuliers que ceux pour les professionnels. L'immense majorité contient dans les 70% de tourbe.
3) regardez les substrats des plantes vendues en conteneur: hé oui, c'est encore de la tourbe...

Ça vous donnera une petit idée de ce qui est consommé en horticulture pour les plantes de tourbière et de ce qui est utilisé pour cultiver des plantes qui n'ont absolument pas besoin de tourbe...
Depuis peu, on voit de plus en plus de fibres de bois (comme l'hortifibre®), des fibres de coco et d'autres substituts à la tourbe dans les substrats professionnels. En généralisant ça, là encore on va pouvoir économiser une grande quantité de tourbe, je ne sais pas exactement mais je pense que la tourbe est vendue à plus de 80% sous forme de substrats type "terreaux" pour des plantes qui ne nécessitent absolument pas de tourbe.

Une autre donnée intéressante à connaitre aussi est la cause de disparition des tourbières dans le monde.
Il y a certes l'exploitation de tourbe mais il y a aussi le drainage pour gagner des terres agricoles ou pour en faire des plantations forestières. Une autre cause non négligeable est l'incendie naturel, vous me direz pour l'incendie, on y peut rien... Possible mais il est aussi possible que les travaux d'aménagement hydraulique des fleuves aient une part de responsabilité tout de même.

Bref, la part de la consommation de tourbe pour culture des plantes de tourbière dans l'ensemble des destructions de tourbières doit être bien maigre. Ceci dit, ce n'est pas une raison pour ne pas faire d'effort et essayer de trouver d'autres solution.
Modifié en dernier par Ferréol le 03 Fév 2012 8:25, modifié 2 fois.

 
Messages: 2923
Enregistré le: 31 Aoû 2003 12:51
Localisation: Angers (49)

Messagepar Nicolas de Lyon » 02 Fév 2012 19:33

oui Ferréol, je suis d'accord avec tout ce que tu dis. On pourrait même rajouter que certaines plantes carnivores, je pense à D. rutundifolia, prospèrent joyeusement sur les plaques de tourbe dénudée dans les tourbières exploitées.

Que les carnivoristes ne fassent pas d'effort, ça ne change pas grand-chose, à part le fait que si je n'achète pas un sac de 30 litres de tourbe, ça fait, incontestablement, 30 litres qui resteront dans une tourbière.

Plus fondamentalement, c'est le fait de fermer les yeux qui me gêne. Ça me fait penser à une copine qui nous a dit que s'indigner contre la corrida est stupide, car il serait prioritaire de s'indigner contre la condition des femmes. Comme si l'un empêchait l'autre. On en revient à mon sac de tourbe : si je ne l'ai pas acheté, il est toujours dans la tourbière...

Membre d'honneur
 
Messages: 4184
Enregistré le: 09 Sep 2004 22:42
Localisation: Lugdunum, capitale des Gaules

Messagepar phinata » 03 Fév 2012 8:47

Nicolas de Lyon a écrit:oui Ferréol, je suis d'accord avec tout ce que tu dis. On pourrait même rajouter que certaines plantes carnivores, je pense à D. rutundifolia, prospèrent joyeusement sur les plaques de tourbe dénudée dans les tourbières exploitées.

Que les carnivoristes ne fassent pas d'effort, ça ne change pas grand-chose, à part le fait que si je n'achète pas un sac de 30 litres de tourbe, ça fait, incontestablement, 30 litres qui resteront dans une tourbière.

Plus fondamentalement, c'est le fait de fermer les yeux qui me gêne. Ça me fait penser à une copine qui nous a dit que s'indigner contre la corrida est stupide, car il serait prioritaire de s'indigner contre la condition des femmes. Comme si l'un empêchait l'autre. On en revient à mon sac de tourbe : si je ne l'ai pas acheté, il est toujours dans la tourbière...


Sauf que quelqu'un a acheté les deux sacs de tourbe restants à la jardinerie, dont celui que tu n'as pas acheté...
Ce que je veux dire, c'est que quelques uns chercheront des alternatives pendant que la grande majorité continuera selon ses habitudes...
Croyez-vous vraiment que l'exploitation de la tourbe cessera ?
Tant que ce produit sera bon marché, aucune chance !
Et, surtout, tant qu'il restera des tourbières, aucune chance non plus !
Gardes les yeux ouverts sur le monde, sans que cela te gêne, car tu n'y peux rien changer. :wink:

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 370
Enregistré le: 13 Mai 2009 20:12
Localisation: Bordeaux

Messagepar Nicolas de Lyon » 04 Fév 2012 2:55

phinata a écrit:Sauf que quelqu'un a acheté les deux sacs de tourbe restants à la jardinerie, dont celui que tu n'as pas acheté...
parce tu achètes des produits dont tu n'as pas besoin, juste parce qu'ils sont là ? Tu dois beaucoup intéresser les marchands ! :razz:

Ce que je veux dire, c'est que quelques uns chercheront des alternatives pendant que la grande majorité continuera selon ses habitudes...
oui mais non. Il faut un début à tout. Regarde, certaines jardineries (Botanic, par exemple) ne vendent plus de pesticides de synthèse, par exemple. Je pense qu'il y a 20 ans, c'était inimaginable. Or, comme le disait Ferréol, dans la majorité de ses applications, la tourbe est aisément substituable. La fibre de coco est un sous-produit de l'agriculture des pays du Sud (des pays pauvres, quoi) : je pense que d'un point de vue économique, si les volumes augmentent, elle pourrait concurrencer durement la tourbe naturelle.

Membre d'honneur
 
Messages: 4184
Enregistré le: 09 Sep 2004 22:42
Localisation: Lugdunum, capitale des Gaules

Messagepar abakadaboum » 05 Fév 2012 12:43

Merci pour le lien Nicolas de Lyon.
Ca fait depuis, 2hivers que je fonctionne avec une tourbière sans tourbe, que de la fibre de coco et de l écorce de pin. (Si ca peut etre utile ;) )

Après avoir voyagé dans plusieurs pays, il s'avère que bien peu d'espèces de plantes carnivores poussent dans la tourbe et encore moins l'exige pour se développer.

La plupart pousse dans de la latérite, des mélanges argilo-sableux à faible teneur en matière organique ou des humus faiblement minéralisés.


C est tres interessent, ce que tu dis leopoldes lionel


Gardes les yeux ouverts sur le monde, sans que cela te gêne, car tu n'y peux rien changer


Chose tres difficile a concevoir a leur actuel. Car ca revient a dire. Détruisons notre environnement (toutes espèces vivantes, habitacles,...) juste pour quelques plantes.
Ce qui voudrait dire aussi, que les expériences catastrophiques du passé doivent etre oubliés.

 
Messages: 114
Enregistré le: 20 Sep 2009 22:10
Localisation: liege belgique

Messagepar leopoldes lionel » 06 Fév 2012 9:19

Bonjour à tous,

Phinata, exemple actuel à méditer: il y a encore 5 ans l'huile de palme était le must pour faire baisser les coûts de production en agro-alimentaire et même en cosmétique. Aujourd'hui les marques ventent le non usage de l'huile de palme comme argument marketing! Que de chemin depuis l'époque où l'on se moquait des écologistes...Et pourtant aujourd'hui encore, l'huile de palme est la moins chère du marché!
La tourbe est peut être bon marché mais si son usage devient impopulaire car véhiculant une image de destruction des habitats, sa commercialisation réduira jusqu'à disparaître. Mais pour celà il faut s'engager et faire des efforts.


Autre exemple: comme l'a déjà fait remarquer Nicolas, Botanic s'est engagé pour le bio. Ce we, je suis allé acheter une bouteille d'insecticide polyvalent chez Casto, à ma grande surprise, il y avait autant d'insecticides "bio" que de chimiques. Quand j'ai commencé avec la botanique, seules les chimiques étaient disponible dans les rayons. Comme quoi les choses peuvent changer avec le temps lorsqu'il y a une mobilisation de l'opinion. Les marchands ne vendent que ce qu'on leur demande de nous vendre. Tant qu'on achète de la tourbe, ils en vendront. Le jour où l'opinion publique leur demande de trouver des substituts, ils changeront.


La tourbe est effectivement très utilisée pour produire des terreaux horticoles. La multiplication sur le territoire des usines de compostage destinées à l'élimination des déchets verts et dans certains cas des déchets fermentescibles des OM laisse penser que dans un avenir proche, on pourra se passer de la tourbe comme base organique des substrats.

Toutes les exploitations de tourbes ne sont pas mauvauses certaines sont même "vertueuses". Pour exemple le "noir de Brière" est dragué dans les marais du même nom pour éviter la fermeture du site à la navigation. Dans ce cas, la tourbe noire extraite est un déchet de dragage qui est valorisé pour la production de terreaux horticoles.

Même si nous les carnivoristes utilisons en ratio global une faible fraction de tourbe par rapport à ce qui est mis sur le marché, nous sommes concernés au premier titre par la destruction des tourbières qui abritent nos plantes préférées. En conséquence, nous sommes les plus indiqués pour véhiculer un message de modération de l'usage de la tourbe jusqu'à son quasi abandon.

Chaque petit effort individuel compte. Il y a quelques années, j'ai remplacé dans mes culture de Sarracenia 50% du ratio de tourbe initial par de l'écorce de pin. Les résultats de culture était tout aussi bon.

Avec mon épouse, nous venons d'acheter une maison sur sol argileux à 150 m d'une zone natura 2000 ponctuée de marres à Utricularia australis. Je vais tester le pH du sol et s'il est acide à neutre, je vais essayer une culture en pleine terre de sarracenias moyennant l'adjonction de sable, d'un peu d'humus et d'aiguilles de pins. Ce type de susbstrat sera proche de ce que j'ai observé aux Etat Unis dans la nature. Je vous tiendrai au courant des résultats.

A+

Lionel
Modifié en dernier par leopoldes lionel le 06 Fév 2012 16:13, modifié 2 fois.

 
Messages: 267
Enregistré le: 01 Déc 2009 13:01

Messagepar Nicolas de Lyon » 06 Fév 2012 10:03

Lionel il faut que je te contacte.

Un petit mot sur l'impact des carnivoristes sur la consommation de tourbe : quand on fait une tourbière, notre consommation se compte en mètres cubes, pas en litres. Est-ce négligeable ? Les 3 ou 5 mètres cubes de tourbe d'une tourbière de jardin ont été réellement retirés d'une tourbière naturelle. Ce n'est pas symbolique, ni virtuel.

Ce qu'il faut, c'est prendre conscience, réfléchir et expérimenter. Nous devons être en première ligne du combat contre l'exploitation de la tourbe, sinon notre passion pour les plantes carnivores a quelque chose de vain.

Membre d'honneur
 
Messages: 4184
Enregistré le: 09 Sep 2004 22:42
Localisation: Lugdunum, capitale des Gaules

Suivante

Retourner vers Les Livres et documentations Carnivores

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron