Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Comment faire pour créer, entretenir un terrarium, une tourbière ou encore un serre. N'hésiter pas à poster les photos de vos propres installations.

Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Vince81 » 02 Oct 2016 0:12

EDIT: vous pouvez poser vos questions à la suite dans ce sujet, et non pas par message privé, merci :wink:.

Hey,

Quelques étapes de la construction de ce petit terrarium. Si vous n'êtes pas amateur d'usine à gaz, passez votre chemin, cela ne va pas vous plaire :wink:.

Histoire de pouvoir cultiver deux ou trois gemmes botaniques de haute altitude facilement, je voulais un terrarium transportable par une seule personne (votre serviteur), d'où sa taille. Je souhaitais également qu'il soit esthétique : limiter les fils apparents, avoir une lumière sympa, donnez l'impression qu'il n'y a rien de compliqué quand on est devant le terrarium... bref, un truc presque acceptable dans son salon pour quelqu'un pas vraiment à fond dans les plantes carnivores. Presque :wink:.
Je me suis amusé à le construire, donc, je n'ai pas vraiment compté, ni en temps, ni en argent. N'attendez pas de moi de vous mettre les prix à côté, tout est trouvable sur le net. Mais dans l'idée, ce n'est pas donné, donc, si vous cherchez un terra économique, toutes les idées ne sont pas à prendre dans ce qui suivra dans ce topic :lol:. Mais je me suis fais plaisir. Je voulais me faire une usine à gaz :wink:.

Par ailleurs, pas forcément "bricoleur techniquement pointu ", plutôt débrouillard. Mais avec internet, les forums, youtube, on trouve tout pour faire tout. Donc, on est persévérant, on apprend, et au final, ça se passe bien. Cependant, je pense qu'il y a plein de choses qui aurait pu être mieux réalisées. Mais de mon côté, ça a fait le job.

Le message principal, c'est que j''encourage le lecteur désireux de faire un terra à se lancer :razz:.

Du coup, au Weldom du coin je suis allé chercher du verre en 5 mm :
- 2 plaques en 65x55 cm (plafond et plancher)
- 2 plaques en 65x54.5 cm (côtés)
- 1 plaque de 65x65 cm en miroir de 5 mm (le fond)
- 1 plaque 64x20 cm (le bandeau de devant)

J'ai acheté les vitres de devant plus tard.

Tout d'abord, il m'a fallu percer le verre, car je voulais y faire passer des tuyaux d'aquarium. C'était ma première fois à percer du verre, mais j'ai suivi ce tuto (on n'y voit plus les photos). L'outillage dont je me suis servi : une perceuse, un guide, et des scies à cloche diamantées. J'ai acheté ces dernières sur Ebay (consultable ici tant que le lien est valide, boutique great_tool) :

- 12mm : pour les passe-parois des buses de brumisation
- 22mm : pour le tuyau qui alimentera la pompe haute-pression
- 28mm : pour les tuyaux qui alimentera mon chiller pour aquarium et qui refroidira l'eau au fond du terra
- 40mm : pour faire des gros trous, en cas

Image

Je me suis entrainé pour voir s'il y avait un risque de casser la plaque. J'ai fait plein d'essais, en étant rapide, lent... je n'ai pas "réussi" à fissurer une seule fois ma plaque d'essai, juste quelques éclats en plus pour un trou ou deux, mais rien de rédhibitoire :
Image

Dans la pratique, j'y suis allé plus doucement quand ça a été le tour des plaques du terra et j'ai suivi les conseils :lol:. A refaire, je ne sais pas si j'aurais racheté le guide, car je ne l'ai pas utilisé à chaque fois : une fois que j'ai fait mes trous sur ma vieille plaque en verre, il m'a été presque plus facile de me servir de cette plaque en tant que guide :
Image

Ca donne ça : on y va doucement, tout en pschit-pschittant :
Image

Le premier :
Image

La série de trous (avec une balance des blancs changeante) :
Image

J'ai aussi fait tomber le coin qui sera en haut à gauche du terra pour faire passer les fils électriques plus tard : un triangle rectangle de 2 cm sur 2 cm, avec un petit diamant acheté en magasin de bricolage de ce type, avec le manche en bois rouge et des molettes.

Ensuite vient le collage du terra. Je l'ai fait seul, donc malheureusement, je n'ai pas les photos à chaque étape, parce que j'avais du silicone dans les mains, et je n'avais pas vraiment envie de faire une bêtise.
J'ai acheté le silicone pour aquarium sur Ebay aussi :
Image

Il y a plusieurs manières de faire le terrarium. On conseille d'avoir la plaque du fond collée entre les plaques des côtés pour notamment des raisons de pression, et non pas les plaques des côtés qui reposent sur la plaque du fond. Personnellement, j'ai pourtant fait cette seconde option, vu que c'est celle que j'avais suivie pour mon premier terrarium, et je n'ai jamais eu à m'en plaindre. Mais si vous voulez voir le détail du pourquoi, ça se lit sur cap récifal.
On peut voir le scotch peintre pour fait des joints propres. Je n'ai pas vraiment réussi cette partie, car mon scotch peintre ne collait vraiment pas, et du coup, m'a posé quelques soucis par la suite. On voit également les supports potentiels pour maintenir les plaques, et le scotch, pour assurer un peu le terra pendant la photo :
Image

On voit les trous sur cette photo en bas. Dans l'ensemble, il n'y a pas beaucoup eu besoin des contreforts :
Image

J'ai posé la plaque d'en haut, bouché avec du silicone tous les interstices, j'ai collé le double-rail (rail en double U) du bas qui accueillera les vitres du devant, j'ai attendu 24h que ça commence à sécher, puis, j'ai fait les joints.
Ensuite, j'ai fixé, et siliconé des passe-parois en plastiques cannelé (certains se souviendront de ce topic, hein Fabrice :wink:). Je suis resté sur les passe cloison 90° 3/4" en plastique, parce que je veux le moins de métal possible dans le terra, et parce que je voulais vraiment la canule en sortie pour limiter le nombre de raccords. J'ai aussi pris une version plus petite pour l'autre trou.

J'ai attendu plus de 48h, et j'ai testé l'étanchéité, toujours un moment critique :
Image

Ouf, c'était étanche :lol:.

Après ça, j'ai construit un petit bac en poly extrudé de 2 cm d'épaisseur et de 8 cm environ de haut, pour isoler l'eau que je vais avoir au fond du terrarium. Une idée notamment discutée avec Damien J.. Cette eau sera refroidie par le chiller à l'extérieur du terra, et sera maintenue à relativement basse température (7-8°C max). Ca limite les échanges avec la vitre (notamment, ça réduit la condensation qui se forme autrement).
Le bac en poly, les passe-parois, et trois entretoises qui m'ont permis de maintenir une pression pendant le séchage du silicone. A la base, je me suis planté dans le nombre de côtés du bac, et je me suis servi du rab pour faire les entretoises, grand bien m'en a pris :
Image
Image
Image

Pendant le séchage, j'en ai profité pour coller le deuxième double-rail du haut :
Image

Le double rail du bas est moins haut...
Image

...que le double rail du haut :
Image

Ce qui permettra d’insérer et d'enlever à sa guise les vitres du devant. On place la vitre devant le terra, on l'insère dans le double-rail du haut, puis, on la laisse retomber dans celui du bas. Normalement, il y a 3-4 mm de vitre qui restent dans le double-rail du haut et qui empêchent la-dite vitre de tomber, si l'on a bien calculé son coup :wink:.

J'ai testé l’étanchéité du bac, et pas de fuites à travers les joints au niveau du poly. Tant mieux ! Cela dit, cela n'aurait pas été un trop gros problème, car même si un peu d'eau s'était faufilée entre la vitre et le bac par endroits, cela n'aurait pas compromis grandement le pouvoir isolant du bac. Donc, je n'étais pas plus inquiet que ça.
Hop, terrarium déplacé. J'ai découpé (avec une scie à métaux) des rondins de 8 cm de gouttière :
Image

Image

Et j'ai adapté à mes dimensions une grille à compost de composteur pour surélever mes plantes. Si je n'avais pas eu besoin d'avoir de l'eau qui circule dessous, je serais parti sur des dalles gazon pour jardin. Mais dans tous les cas, je préfère une surface grillagée pour être sûr que l'eau s'évacue bien des pots :
Image

Ensuite, j'avais pour projet d'avoir deux plaques de xaxim pour y cultiver dessus quelques belles épiphytes. Ma première expérience m'a clairement appris qu'il faut que le xaxim soit bien maintenu, et que ça sèche vite. Il faut donc l’humidifier régulièrement sous peine de voir ses plantes mourir. Et je n'avais pas envie de l’humidifier à l'aide des buses, car le xaxim nécessite d'être plus souvent arrosé que les plantes. Ca amène ces dernières à avoir des algues en surface, ou d'avoir des Drosera perturbés.
Donc, j'ai installé un tuyau qui arrose le xaxim.
J'ai percé le tuyau au fer à souder :
Image

Voilà comment on fait sa première erreur en allant trop vite : en le faisant à l'arrache debout et en n'alignant pas correctement les trous. On verra le résultat après :razz:.

J'ai basculé le terra en arrière, j'ai siliconé et bien calé le tuyau. J'ai re-exploité le coup des entretoises (oui, ça a été la révélation, mais ça m'a vraiment permis de faire quelque chose de propre efficacement :lol:) :
Image
Image

Je n'ai pas lésiné en silicone. Cependant, avec le recul, je me rends compte que j'aurais pu en mettre moins, car il y a 0 chance que ça bouge à moins de tirer vraiment dessus. Or, il n'y aura pas une telle force exercée sur le tuyau dans mon terra :
Image

Cette bulle est restée bloquée : je la surveille !
Image

Même combat avec le xaxim :
Image
Image

Atelier verre : avec des chutes, j'ai fait une petite cuve et des petites équerres pour faire des étagères en verre. On peut voir le diamant nommé plus haut :
Image

Une étagère supportera un ventirad pour deux ventio 12cm, et l'autre dessous, la petite cuve avec les brumisateurs.

Le tuyau transparent qui vient en bout de course du tuyau marron, après un réducteur, viendra remplir la cuve des brumisateurs à chaque arrosage du xaxim. Ca me permet de n'avoir qu'une faible réserve d'eau. Par ailleurs, j'ai percé cette mini cuve a posteriori avec un forêt diamanté de great_tool de 4mm, et j'ai agrandi le trou en faisant des ronds à l'intérieur. J'ai mis un coude en plastique que j'ai siliconé dans le trou de la cuve, afin de pouvoir y connecter mon tuyau d'arrivée d'eau. J'essayerai de faire une photo à l'occasion. En attendant, le résultat intermédiaire :
Image

Et c'est sur cette photo...
Image

... que je me suis rappelé que j'avais le polarisant sur l'objectif :
Image

J'aurais dû l'exploiter plus tôt :-D et ne pas oublier qu'il perturbe la balance des blancs .

Nouveau test, avec une pompe pour remonter l'eau, arroser le xaxim, et remplir la cuvette. On peut voir les tâches blanches translucides formées entre le verre et le poly, mais celles-ci seront cachées par la suite :wink:.
Image

Xaxim arrosé. Ouais, certes, mais que voyons-nous ?
Image

Ah ?
Image

Oh !
Image

Bilan : j'ai séché le terra, et il m'a fallu reboucher avec du silicone les trous à l'arrache qui sortaient de l'alignement. Rien de grave, mais bon :roll: ... :twisted:

Prochaine partie, l'éclairage !
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3979
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Jardimanche » 02 Oct 2016 15:22

Impressionnant comme travail! Hâte de contempler la suite!

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Juin 2012 0:27
Localisation: Montpellier

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar kisscool-38 » 02 Oct 2016 19:09

Usine à gaz? non penses-tu :lol:
Mais hâte de voir ça fini :wink:

Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1643
Enregistré le: 30 Jan 2006 19:27
Localisation: Lyon

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Aurélien » 04 Oct 2016 13:49

Olala, encore un beau tuto bien fait par l'ami Vince...
La classe quand même ton montage. Et bien cool aussi le temps que tu passes à photographier, expliquer tout ça pour nous, merci !

Amuse toi bien pour ta future culture...

A plus
Aurélien
Petipunk pour les intimes

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1175
Enregistré le: 08 Mai 2006 14:18
Localisation: Nancy

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Foyout » 04 Oct 2016 20:26

Vince et le retour des usines à gaz. :razz:
Beau boulot en tout cas et merci d'avoir pris le temps de faire des photos des étapes, je pense que ça va aider pas mal de personnes.
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5365
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Vince81 » 05 Oct 2016 11:15

Jardimanche a écrit:Impressionnant comme travail! Hâte de contempler la suite!

Hey Nico ! Ca va ? Bientôt fini ? :razz:

kisscool-38 a écrit:Usine à gaz? non penses-tu :lol:
Mais hâte de voir ça fini :wink:

Il faut bien faire ce qu'il faut pour certaines espèces :D. Puis ça devrait te plaire, je vais avoir un peu de rouge et de violet de mon côté également :wink:.

Merci les gars. Je me suis dit que cela serait sympa de détailler les étapes comme j'ai pu moi-même apprécier de les voir détaillées sur d'autres tutos au cours de mes pérégrinations.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3979
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar rosolis76 » 06 Oct 2016 21:35

Hello Vince,
Merci pour ce tutoriel, il est très bien fait. Que j'aimerais avoir autant de patience que toi pour le bricolage...
Amitiés,
Damien

 
Messages: 248
Enregistré le: 22 Juin 2004 10:05
Localisation: Herault, Montpellier

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Vince81 » 07 Oct 2016 15:09

rosolis76 a écrit:Merci pour ce tutoriel, il est très bien fait. Que j'aimerais avoir autant de patience que toi pour le bricolage...

Merci Damien ! Cela dit, niveau patience, avec le temps et l'énergie que tu investis à polliniser tes Petiolaris, je crois que tu n'as rien à envier à personne en termes de patience :wink:.

Une photo téléphone pour montrer à quoi ressemble le résultat presque final (reste encore des fils à cacher, des trucs à fignoler, et une place "définitive" à lui trouver histoire de pouvoir fixer le tableau électrique). Mais ça donne une idée de la couleur de l'éclairage et de l'ensemble :
Image
Image

Avant de passer à l'éclairage, l'utilisation faite des trous réalisés auparavant. Pour les buses (les trous de 12 mm, y en a 4 en haut), avec son passe-paroi. Buses faisant des gouttelettes de 50-55 microns, achetées chez Pollywog :
Image

Alimentée par la pompe à diaphragme fixée au-dessous du terra :
Image

Le coin que j'ai tombé pour faire passer les fils (y a tous les fils des capteurs, des pompes, des ventilos et des brumis). L'avantage, c'est que l'air ne passe pas :lol:. L'inconvénient, c'est que j'ai des fils avec des charges inductives lourdes proches de mes capteurs et faibles tensions, pas terrible pour les parasites :
Image

Les trous pour faire passer les tuyaux jusqu'au chiller et à la pompe à diaphragme. Il me faut mettre des boudins de mousse pour isoler, car ça condense sévère :
Image

Les étagères peuplées, avec un ventirad facilement trouvable sur ebay et la cuvette :
Image
Image

Et le petit coude qui vient se loger dans la cuvette :
Image

Et attention... c'est parti pour l'éclairage !

Je ne voulais plus être dépendant des ventilos que je pouvais avoir sur ma précédente installation, dans laquelle les multi-chips 100W étaient refroidis activement par des ventirad. Et je voulais un truc esthétique, même sans plante :lol:.

Du coup, je me suis largement inspiré des rampes LEDs que nos amis aquariophiles récifaux ont pu mettre en place. L'avantage des LEDs par rapport à des néons classiques, c'est de pouvoir générer des levers et couchers de soleil. Pour les plantes, pas dit que cela change quoi que ce soit, mais c'est super sympa :-D. Donc, j'ai essayé d'avoir un joli pic :).
Un point important à garder en tête avec les LEDs, c'est de bien les refroidir. Plus elles sont refroidies, plus le rendement est élevé, et plus longue est la durée de vie de la LED. Donc, il y a tout intérêt à ne pas les laisser chauffer.

Également, sous alimenter une LED augmente son rendement. La contrepartie de tout cela, c'est que c'est très onéreux.

Dans mon cas, je suis parti sur :
- des LEDs CREE MK-R 6500K et 2700K. Ce sont des LEDs de 15W que je vais alimenter à 4W pour le moment.
- 2 LEDs bleus 10W en 440-445 nm, 2 LEDs bleues 10W en 430-435 nm, et 4 LEDs rouges 10W en 660 nm, alimentées à 4W, choisies pour le fun, pour les levers/couchers du soleil, pour cibler les longueurs d'onde utiles aux plantes, et pour faire comme kisscool et sa cave à vin épiphyte : moi aussi ze veux faire dans le disco :razz:

Les MK-R se présentent comme ça :
Image

Dessus :
Image

Dessous :
Image

Les pcb sur lesquels il va falloir souder nos LEDs : premier challenge :lol: :
Image

On va donc étaler de la pâte à souder. Mon dissipateur étant en aluminium, j'ai utilisé de la AL26-181-75 Aluminum Solder paste de chez sra-solder :
Image

De l'ensemble des techniques DIY que j'ai pu lire, je me suis dit que la poêle était la meilleure (y a aussi le fer à souder, le décapeur thermique, les petites plaques à chauffer d'ebay, et les vraies four pro) :
Image

Le but du jeu étant de faire chauffer la pâte thermique comprise entre le pcb et la LED. Et pour cela, il faut suivre les consignes de la datasheet des MK-R autant que possible :
Image

Dans la pratique, je me suis servi d'un thermomètre infrarouge :
Image

Une fois qu'on est prêt avec nos LEDs, faut les fixer aux dissipateurs thermiques. J'ai utilisé des dissipateurs ML41 (0.19 DEG/W) en 1m, que j'ai retaillés à la scie à métaux en 60 cm.
Je me suis fait un vague schéma à suivre pour avoir une bonne répartition des LEDs et des couleurs, notamment en utilisant les petits outils de Hervé (http://www.rudyv.be).
Image

J'ai percé avec ce diamètre de foret :
Image

J'ai utilisé des tarauds manuels et un tourne-gauche pour faire les pas de vis. Avec le recul, je me serais débrouillé autrement car :
Image

Ils sont trois : un ébaucheur, un intermédiaire et un finisseur. Pour l'alu comme les ml41, ce n'est pas forcément indispensable (d'ailleurs, j'ai cassé comme un idiot mon ébaucheur vers la fin du parcours), mais bon. Qui peut le plus peut le moins. Et la ruse, c'est, outre de rentrer dans le trou bien droit, de faire un tour à droite, puis un demi-tour à gauche pour casser les copeaux. C'est long. Très long !
Image

Pour dans l'idée, arriver à un résultat qui ressemblera à ça :
Image

Si jamais je veux assurer avec un écrou derrière, il y a généralement de la place :
Image

Une fois les trous finis, avec 4 petits pieds, et deux profilés plats en alu pour solidariser les plaques ensemble :
Image

J'ai quand même bricolé des supports pour des petits ventilos histoire de pouvoir maximiser le refroidissement des dissipateurs en cas de besoin, ou dès lors que je ne suis pas présent :
Image

Image

J'ai ensuite renforcé la solidarisation des ml41 avec deux profilés plats en acier :
Image

Les drivers pour les LEDs. Ce sont des drivers dimmables (que l'on voit avec le b de 36b), càd dont on va pouvoir faire varier l'intensité appliquée aux LEDs en fonction, dans mon cas, d'un signal PWM (on en reparlera). C'est notamment ce qui me permet de faire tourner mes LEDs en 4W et pas en 15W, ou de simuler partiellement les levers/couchers de soleil. Partiellement, car, cette série, les HLG, ne va pas en dessous de 10% d'intensité en sortie. Donc, en ayant des drivers aussi surdimensionnés, je ne peux pas démarrer l'allumage avec des LEDs quasi éteintes. Ils sont surdimensionnés pour deux raisons :
- il est généralement conseillé de les surdimensionner pour allonger leur durée de vie (en ayant au moins 10% de rab)
- à la base, cette rampe d'éclairage était prévue pour un terrarium plus grand. J'ai mis moins de LEDs, mais j'ai gardé les mêmes drivers
Image

J'ai peint ce qui n'était pas noir, et j'ai légèrement (histoire de ne pas ajouter une couche isolante de peinture) repris les ml41 là où je les avais raillés :
Image

Image

Ensuite, on repasse aux LEDs :
Image

Pour faciliter la soudure des connexions plus tard, on ajoute un peu de soudure sur les connexions. Sauf que là, j'ai fait une erreur : il est inutile d'en mettre aux 4. Il y a deux + et deux -. Il vaut mieux en mettre uniquement sur un de chaque pour faciliter la future fixation de la LED au dissipateur. Je pensais qu'en mettre sur les 4 allaient me faciliter la tâche par la suite, mais en fait, ça ne change rien :
Image

Pour fixer les LEDs aux dissipateurs, il faut placer une rondelle en nylon de bonne qualité, entre la vis et la LED, pour éviter des faux contacts entre la vis et la LED. D'où l'importance de ne pas avoir mis de l'étain comme précédemment. Sur la photo, ce ne sont pas des rondelles de bonne qualité.
Il faut également placer de la pâte thermique entre la LED et le dissipateur pour bien faciliter le transfert de chaleur de la LED au dissipateur. Ne pas trop en mettre, sinon, ça isole :
Image

Ca donne ça :
Image

On commence à connecter. Dans mon cas, mes drivers délivrent 36V. Ca me permet de faire des séries de 3 (chaque LED consommant un peu moins de 11.7 V). En divisant par série, on divise équitablement l'intensité entre série.
Par ex :
je mets 21 LEDs sur un driver de 6.7A. Je fais des séries de 3, ça me fait donc 7 séries. J'obtiens du 0.96A par série (et donc par LED). J’utiliserai le pwm pour dimmer et ainsi diminuer cette valeur, car, je souhaite donner 0.35mA par LED.
Image
Image

J'ai deux drivers pour les MK-R 6500K, un driver pour les MK-R 2700K, un petit driver pour les LEDs bleues et un autre pour les rouges.

Après avoir fini, j'ai coller des optiques sur les LEDs. Il y a des optiques 20°, 40°, et une de 60°. Les grosses au centre correspondent aux LEDs rouges et bleues, mais je vais essayer en les enlevant, car en tenant compte de la hauteur des pots et des plantes, elles ne diffusent pas assez sur les côtés. A la base, je ne voulais surtout pas de rouge et de bleu qui sortent du terrarium, car je voulais éviter au maximum un effet disco. Tout est une histoire de compromis :-D.
Image

Au dessus du terrarium, ça donne ça. J'ai gardé la même balance des blancs et teinte pour les photos des LEDs. Les LEDs sont à leur max autorisé (mes fameux 4W environ de puissance) :
Image

Les MK-R 6500K :
Image

Les MK-R 2700K :
Image

Les rouges :
Image

Les bleues :
Image

L'effet chaud :
Image

L'effet "winter is coming" :
Image

Et vous n'aurez pas l'effet disco :razz:.

Tout ça ne sert à rien si on laisse la poussière s'accumuler :
Image

Les ventilos au cas où :
Image

Je vais m'amuser à tester ça de manière plus approfondie, mais avec un PAR-mètre, je viens de voir qu'au niveau du substrat d'un pot, je crois au max de mon pseudo 14h dans le terra, j'atteins les 1300-1400 µmol.m-2.s-1, pour à peu près 250W.
Par comparaison, le soleil derrière les nuages au même moment, vers 14h, j'avais 1150 µmol.m-2.s-1 (mais à peine les nuages se dévoilent que cela grimpe en flèche. Le max est plus ou moins vers 2000 pour le soleil de 12h). En testant rapidement dans un petit terra éclairé par un kit 110W (néons neufs) où le substrat est plus loin des néons, je suis entre 200 et 300 µmol.m-2.s-1. Dans mon ancien terra, au centre, j'étais vers les 600. Autant dire que sur le papier, ça a l'air de carburer ! L'avantage, c'est que du coup, je dois pouvoir bien m'amuser à monter haut entre 12h et 15h, et à bien descendre le reste du temps, plutôt que de compenser un éclairage plus faible que le soleil par une durée plus longue.

Du fait d'avoir des dissipateurs bien efficaces, la rampe pèse un âne mort. Or, j'ai enlevé les petits pieds en coin de la rampe parce que je trouve cela plus esthétique, et que je n'aimais pas franchement que tout le poids pèse sur le verre. Je les remets uniquement pour déplacer la rampe. Du coup, j'ai fixé la rampe à l'aide d'une potence faite maison.
J'ai acheté deux tuyaux d'acier de 21 mm de 6m, que j'ai redécoupés. J'ai acheté deux coudes à 90°, et j'ai trouvé un auto-entrepreneur sympa qui m'a soudé les tuyaux et les coudes.

J'ai pu ainsi fixer des pitons à ma rampe. De l'autre côté, j'ai percé les tuyaux (et c'est là que l'on voit que l'alu et l'acier, c'est pas vraiment pareil en terme de perçage :D) et fixé des crochets. Ca me permet de pouvoir accrocher la rampe facilement :
Image
Image

Les coudes :
Image

Et la ruse pour pouvoir tenir la rampe et ajuster la hauteur si besoin est la suivante : j'ai acheté des colliers isophoniques, et une tige filetée, j'ai coupé cette dernière, à chaque fois quasiment (ca m'a permis de régler deux ou trois trucs) à la même longueur, pour pouvoir maintenir la potence aux pieds qui supportent le terrarium. Ca ne bouge pas d'un poil. Et heureusement, car si ça tombe, je vais vraiment avoir l'air con !
Image

Image

Sur la photo précédente, on voit derrière le drapeau du Brunei (cache misère bien pratique, à la base, je voulais faire un truc en contreplaqué, mais c'est carrément plus pratique et plus exotique !) le chiller qui me permet de refroidir l'eau du terrarium.
Dans l'ordre en remontant, il y a une pseudo-étagère avec les drivers dedans, une plaque d'agglo mariné entourée d'une bâche de bassin, du poly extrudé pour surélever le terra, et le terra.

La prochaine fois, viendra le moment de décrire ce qu'il se passe là, derrière la porte :
Image
Image

On espère quand même que ça va pousser dessous, seuls les résultats comptent :razz:.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3979
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Foyout » 10 Oct 2016 12:25

Le boulot derrière est quand même impressionnant.
Tu as une idée de la consommation électrique de l'ensemble ? Par rapport à un terra avec des turbo-néons par exemple ?
"Il aurait un rire sardonique qui inspire la terreur, pas trop sardonique quand même, parce qu'il sait pas ce que ça veux dire...
quand c'est mal fait ça fait pas peur !"

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 5365
Enregistré le: 07 Déc 2003 17:56
Localisation: Toulouse

Re: Construction d'un terrarium highland en verre 65x55x65

Messagepar Vince81 » 11 Oct 2016 19:11

La consommation électrique de quel équipement ? Parce que 110W de turbo-néons = 110W de LEDs = 110W de ce que tu veux. C'est une puissance.
C'est plus en termes de rendement qu'il faudrait voir si c'est intéressant, en comparant avec le PAR pour les plantes. De là, on pourrait dire qu'il suffit par exemple que de 50W de LEDs pour obtenir le même résultat que 110W de turbo-néons.

Si l'on doit justement utiliser une donnée non utile au plante, le lumens, les 110W de turbo-néons sont donnés pour 9600 lumens, soit du 87lm/W. La MK-R dans des conditions de labo inatteignables pour nous atteint les 200 lm/W. A 350mA (à voir la température également), la MK-R est donnée vers les 150-160 lm/W. Donc, technologiquement parlant, les LEDs devraient encore pouvoir nous surprendre dans années à venir :wink:.
Si je trouve le temps, je vais essayer d'obtenir quelques données comparatives entre les LEDs et les turbo-néons.

L'autre chose qui consomme bien dans le terra, c'est le chiller. Après, le reste, c'est misère.
Vince
Mes plantes
Mon terrarium highland
Liste de culture

"Il n'y a pas de plante difficile, il faut juste trouver les bonnes conditions"

Aide-toi et le ciel forum t'aidera.

Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 3979
Enregistré le: 23 Sep 2007 20:16
Localisation: 81 Albi

Suivante

Retourner vers Terrarium, Tourbières & Serres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité