OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Vous pouvez déposer ici vos reportages sur le terrain (tourbières, etc.), ainsi que vos questions sur la flore locale et la protection des biotopes hébergeant les plantes carnivores (législation, arrêtés, CITES...)
Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

Bonjour tout le monde,

voici un petit topic pour parler de l'OPCF, l'Observatoire des Plantes Carnivores Françaises, et pays limitrophes.


En quoi ça consiste ?

L’Observatoire citoyen des Plantes Carnivores sauvages Françaises (OPCF) a pour objectif de rassembler la communauté de naturalistes, botanistes et amateurs de plantes carnivores autour de l’observation des espèces sauvages en France métropolitaine et pays voisins. Les objectifs sont de regrouper les données dans un même projet afin de mieux connaître la répartition des différentes espèces, de mettre en avant la protection des plantes et des habitats, et de diffuser l’information au grand public pour le sensibiliser. A terme, l’objectif est de mettre en place des actions de conservation concrètes sur les espèces et populations les plus à risque, en partenariat avec des associations naturalistes locales. L’OPCF est né d’une collaboration entre l’association de plantes carnivores française Dionée, et Tela Botanica, première association de naturalistes et de promotion de la nature.


Des données publiques... Mais pas toutes !

Toutes les données publiées dans l’OPCF seront libres et publiques, sauf spécification contraire. Néanmoins, l’objectif premier étant de protéger les plantes carnivores, il ne faut pas que ces données puissent alimenter des pillages de sites naturels, pratique que l’OPCF condamne fermement. Pour cela, les données précises seront gardées en interne et non diffusées publiquement. Celles visibles par les utilisateurs seront volontairement dégradées à l’échelle de la commune, voire du département pour des cas spécifiques de rareté ou de menace extrême.
Il est très important de rappeler que seules les données concernant des plantes carnivores sauvages en France métropolitaine ou dans les pays voisins doivent être envoyées. Les observations concernant les plantes cultivées faussent les cartes de répartition et sous-estiment le niveau de menace qui pèse sur les espèces sauvages. Elles seront donc systématiquement supprimées de la base de données.
Chaque observation entrée via les outils de l’OPCF est consultable publiquement sur le site internet IdentiPlante (http://www.tela-botanica.org/appli:identiplante) en écrivant « OPCF » dans la barre de recherche. Si vous êtes inscrit à Tela Botanica, vous pouvez alors commenter ces observations et aider à leur identification. Enfin, chaque observation de plantes carnivores de la base de données de Tela Botanica est visible sur les cartographies proposées sur le site internet de l’OPCF.


Comment ça fonctionne ?


Vous avez observé des plantes carnivores sauvages, vous souhaitez partir à leur recherche durant la belle saison, vous avez remarqué une population proche de chez vous sur les cartographies et souhaitez vérifier la présence des espèces ? Voici quelques règles de base pour transmettre les données les plus complètes et de meilleure qualité possible afin de pouvoir les utiliser par la suite :

1) Observez des plantes sauvages et non cultivées
2) Prenez un maximum de photos des plantes dans leur ensemble, si possible les détails des fleurs et des feuilles pour permettre leur détermination, ainsi que du milieu en général
3) Prenez un maximum d’informations : date, altitude, lieu précis d’observation, type de milieu, perturbations (d’origine humaine ou non : exploitation des tourbières, traces de pillage, sécheresse etc.) et l’état de la population (beaucoup d’individus, peu d’individus, présence de jeunes plantules ou non etc.). N’oubliez pas, plus vous pouvez transmettre des informations, plus nous pourrons être efficaces dans l’évaluation de la santé de l’écosystème et des populations !
4) Rendez-vous sur le site internet de l'Observatoire (https://dionee.org/observatoire/) et sélectionnez l’espèce, ou les espèces que vous avez observées. Attention, vous ne pouvez entrer qu’une espèce à la fois ! Si vous avez observé plusieurs populations de la même espèce, à différentes localisations, il est préférable d’entrer une donnée par population.
5) Si vous n’êtes pas certain de l’espèce exacte observée, il est préférable de cliquer sur « taxon inconnu », les naturalistes et passionnés se chargeront de la détermination.
6) Une fois sur l'outil de saisie remplissez les informations demandées, au minimum : adresse mail, date de relevé, localisation précise en utilisant la carte interactive, les photos de la ou des plantes de la population observée, un maximum de commentaires sur l’état du milieu, de la population etc. Si vous avez un doute, passez le curseur de votre souris sur la case à remplir et lisez les compléments d’informations qui s'affichent.
7) Une fois toutes les informations renseignées, cliquez sur « créer » puis « transmettre ». Votre observation a alors été prise en compte et elle sera visible sur le site d’IdentiPlante et dans la base de données de l’OPCF, bravo !

Si vous souhaitez voir une démonstration vidéo de cette explication, nous vous invitons à regarder cette courte vidéo explicative :
https://www.youtube.com/watch?v=6y6lJJLqPTE&t=85s


Rejoignez la communauté !

Nous invitons tous les utilisateurs souhaitant s’investir dans ce projet à s’inscrire sur le site de Tela Botanica ainsi qu’à l’association Dionée pour ne rien rater des actualités.
Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux, les forums en ligne d’amateurs de plantes carnivores et nous contacter par mail pour plus d’informations. Vous retrouverez les différents liens ci-dessous.

:arrow: Site de l’observatoire : https://dionee.org/observatoire/
:arrow: Adresse mail : observatoire@dionee.org
:arrow: Page Facebook de l’OPCF : https://www.facebook.com/ObsPCF


Bien sûr Arthur et moi sommes joignables pour toute question ici, par mail ou via messenger.

Merci !

Jimmy


Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

Image

Et merci de nous laisser publier sur le forum :-D
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

Dernier article paru ce jour qui vous fera découvrir Drosera rotundifolia en hiver ;)

https://www.facebook.com/ObsPCF/posts/4072273349469407
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

Cette fois nous vous parlons du braconnage de plantes carnivores. Attention aux achats en ligne !

> https://www.facebook.com/ObsPCF/posts/4299469476749792 <
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

On va essayer de garder le topic à jour ;D

Image
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

Image

🤬🤬 BRACONNAGE 🤬🤬

Si on vous dit : "rajah, lowii, villosa, edwardsiana ou encore burbidgeae", ça vous parle ?ㅤ

Ce sont toutes des espèces de népenthès poussant dans l'état de Sabah sur l'île de Borneo, mais on vous en parle surtout car elles sont toutes massivement braconnées pour la revente à des collectionneurs. Sur l'image ci-dessous des dizaines d'exemples de pieds arrachés de ces 5 espèces, provenant d'annonces de vente repérées sur les réseaux sociaux sur une période de seulement 30 jours... 😰

🌎 Ces plantes sont majoritairement revendues à l'international, en Asie et Océanie mais aussi dans les Amériques et en Europe !
⚠️ Il convient donc d'ouvrir l’œil pour dénoncer ce genre de pratiques mais aussi de faire attention lors de vos achats, que ce soit chez des professionnels ou des particuliers !


👉 S'il n'y a pas de clients, il n'y a pas de pillage, alors achetez responsable 😉



Pour contribuer à la protection des plantes carnivores en France, envoyez vos observations à l'observatoire sur https://dionee.org/observatoire/
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

🥳🥳🥳 PREMIERE AFFICHE OFFICIELLE ! 🥳🥳🥳


🌍🌍 Vous pouvez l'ENREGISTRER, l'IMPRIMER ou la PARTAGER.

📲 Il suffit de scanner les QR codes avec votre smartphone pour aller directement sur la page facebook ou le site de l'observatoire !

Image
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
Carni
Messages : 927
Enregistré le : 31 juil. 2008 22:31
Localisation : Dans l'ESEM, Belgique

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par Carni »

🌿 RESTAURATION DES TOURBIERES 🌿


🥺 Les zones tourbeuses ont disparu lors des siècles passés suite à leur assèchement. Les raisons étaient principalement la transformation de ces grandes étendues pour l'exploitation agricole ou sylvicole, notamment la plantation de pins, et l'utilisation de la tourbe comme carburant pour se chauffer.

🚧 Afin de restaurer ce milieu, il faut le maintenir ouvert et bien souvent éliminer entre autres la molinie, une graminée très envahissante en milieu tourbeux. Cela se fait en décapant la surface du sol, uniquement, afin de laisser en place les graines de plantes indigènes enfuies plus en profondeur, mais aussi pour laisser la place aux espèces de tourbière telles que la linaigrette ou la sphaigne. Ce procéder s'appelle l'étrépage.

🔎 En Belgique par exemple, cela fait 30 ans que la restauration de ce type de milieu a débuté, et elle continue toujours à l'heure actuelle et les plantes typiques reviennent peupler la surface dans les premières années après la restauration.

☝️ Rappelons que la couche de tourbe augmente au maximum d'un millimètre par an !

=> Et pour conclure, voici un petit reportage qui nous a inspiré pour le sujet : https://www.vedia.be/.../vaste-chantier-de.../113396
=> Plus d'information sur les tourbières : https://www.mnhn.fr/fr/qu-est-ce-qu-une-tourbiere


🌱 https://dionee.org/observatoire/ 🌱
Modifié en dernier par Carni le 29 mai 2024 17:19, modifié 1 fois.
Ma liste de culture. Image

Carnis, Lithops, fourmis x)

Avatar du membre
jeff
Messages : 1457
Enregistré le : 01 sept. 2003 7:07
Localisation : LE MANS - groupe GASPER
Contact :

Re: OPCF - Observatoire des plantes carnivores

Message par jeff »

étrépage plutôt qu'ecrepage il me semble

en FRANCE aussi quelques tourbières ont été restaurées , mais dure dure , il faut un suivi constant , car les milieux se referment assez vite

quand on fait un etrepage les espèces pionnières carnivores telles P.lusitanica et les drosera de nos régions arrivent les premières .

jeff
site web (pinguicula,heliamphora,dorstenia, plantes myrmecophiles): http://fern72.free.fr

Répondre